En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Raoult, le grantatakan de l'OM

    CLIN D'OEIL

    Actus

    CLIN D'OEIL

    Raoult, le grantatakan de l'OM

    4 avr. 2020

    La chronique de Stéphane Désenclos

    Le supporters de l’OM ont trouvé leur « grantatakan ». Celui qui va droit au but avec efficacité et qui enquille les buts. Seulement aujourd’hui, il ne s’agit de rivaliser avec Mbappé, Dembélé ou autre Ben Yedder mais de marquer des buts dans la lutte contre le coronavirus. Son nom : Didier Raoult. Depuis le début de la pandémie, l’infectiologue marseillais et son traitement à la chloroquine est soutenu par les supporters de l’OM qui voient en lui le sauveur de la patrie, plus fort que les millions du Qatar dont profite le PSG et qui ne peuvent rien contre le Covid-19.

    Sur les réseaux sociaux, les messages de soutien au professeur continuent d’affluer de la part des habitués du Stade Vélodrome qui font de Dider Raoult leur fierté autant que la victime d’un complot dirigé par le lobbying de l’industrie pharmaceutique représentée par la capitale. La semaine dernière, les South Winners ont même installé une banderole en soutien au professeur devant l’IHU de Marseille. « Marseille et le monde avec le professeur Raoult » peut-on y lire. Avec fierté les Marseillais jouent un « classico » d’un tout autre genre, symbolisé par un chercheur au look plus proche de celui de René Malville, célèbre supporter de l’OM, que celui d’un grand patron d’hôpital parisien.

    Si les enjeux n’étaient pas aussi dramatiques, on s’amuserait presque de cette « guéguerre » qui fait le parallèle entre le monde du foot et celui actuellement cruel de la vie avec chaque jour des centaines de décès.

    Pour rappel, le professeur marseillais Raoult défend l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour lutter contre le Covid-19. L’utilisation de ce dérivé d’un médicament antipaludéen, a pratiquement autant de partisans que d’opposants dans le monde médical.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club