En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Rennes : le recrutement en question

    Ligue Europa

    Actus

    Ligue Europa

    Rennes : le recrutement en question

    24 oct. 2019

    > Rennes - Cluj (21h)

    Sarr, Ben Arfa, Mexer et André (pour ne citer qu'eux) remplacés par Raphinha, Tait, Morel et Martin... Le recrutement du Stade Rennais est très loin de donner satisfaction et pourrait précipiter la chute de julien Stephan, pourtant simple spectateur des choix des ses dirigeants...

    Quand on perd plus de la moitié de son onze titulaire à l’inter saison, quelques en soient les raisons, on se doit de réussir son recrutement. Si le Stade Rennais en est là aujourd’hui, c’est aussi parce que les recrues ne sont pas au niveau… 4 exemples qui symbolisent les problèmes du club.

    Flavien Tait

    Blessé ou suspendu, l’ancien joueur d’Angers, censé être la recrue phare de l’été, n’a participé qu’à 6 matchs sur les 12 joués par le Stade Rennais, dont seulement 4 sur 10 en Ligue 1 (pour un total de 180 minutes). Le milieu offensif n’a pour l’instant jamais été décisif (0 but, 0 passes décisive). Blessé, il sera encore absent ce soir.

    Raphinah

    Payé 21 millions d’euros au Sporting Portugal, le jeune ailier brésilien est la deuxième recrue la plus onéreuse de l’histoire du club derrière Sévérino Lucas. Et le deuxième plus gros bide du club ? s’interrogent déjà les plus sceptiques… Comme Flavien Tait, celui qui est censé remplacer Ismaïla Sarr en attaque n’a pas encore été décisif. En Bretagne, on commence à se poser de vraies questions sur le potentiel du joueur qui réussit très peu de chose depuis qu’il est là. Laissé au repos lors du déplacement à Monaco, il devrait être titulaire ce soir.

    Jérémy Morel

    C’est la recrue la moins attendue mais aussi la plus utilisée par Julien Stephan. Pas sûr toutefois que ce soit une très bonne nouvelle… Venue pour jouer les doublures, le joueur de 35 ans bien tassés (il est né en avril) a joué tous les matchs de bout en bout. Encore un match et il aura joué davantage que la saison dernière avec Lyon…

    Jonas Martin

    Arrivé en fin de mercato pour remplacer Benjamin André, l’ancien joueur de Strasbourg n’est pas encore rentré dans sa saison. Blessé ou victime de l’émergence de Cavaminga, il n’a participé qu’à 3 matchs, dont un seul comme titulaire. Résultat : il est l’ombre du joueur qui a grandement participé au parcours des Alsaciens en Coupe de la Ligue la saison dernière (même s’il était blessé pour la finale).


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club