En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Rennes - Nantes, ça promet !

    COUPE DE LA LIGUE

    Actus

    COUPE DE LA LIGUE

    Rennes - Nantes, ça promet !

    19 déc. 2018

    Pourquoi le derby ne manque pas d'intérêt...

    Ce mercredi à 21h, le Stade Rennais reçoit le FC Nantes au Roazhon Park pour un 8ème de finale de Coupe de la Ligue à la saveur forcément particulière. Invaincu depuis sa prise de fonction début septembre, Julien Stéphan aura à cœur de triompher face à la formation de Vahid Halilodzic, qui a remonté ses joueurs...

    Le 11 novembre dernier, Rennes et Nantes se quittaient dos à dos dans le cadre de la 13ème journée de Ligue 1 (1-1). Un mois plus tard, les deux équipes se retrouvent cette fois-ci en Coupe de la Ligue avec des objectifs bien différents. 

    Côté rennais, Julien Stéphan, nommé sur le banc début décembre en remplacement de Sabri Lamouchi, veut continuer son sans-faute avec le club présidé par Olivier Létang. Avec 3 victoires toutes compétitions confondues (dont un succès début septembre face à l’OL 2-0), le Stade Rennais s’avance avec un léger avantage pour ce derby. Chez les Canaris, cette rencontre fait figure de répétition générale avant le déplacement au Parc des Princes, samedi prochain à 21h, pour y défier le PSG (19ème journée de Ligue 1). 

    En Coupe de La Ligue, il faut remonter à janvier 2001 pour trouver trace d’un affrontement entre les deux clubs. En 16ème de finale, les Nantais venaient à bout des coéquipiers de Jocelyn Gourvennec en prolongation (2-4). En championnat, les pensionnaires du Roazhon Park restent souverains dans leur enceinte avec 18 victoires, et 14 nuls pour 11 défaites en 43 rencontres. Depuis septembre 2013 et une victoire 1-3 du FC Nantes, le Stade Rennais est invaincu face à La Maison Jaune. 

    Autre intérêt de ce derby breton : le choc des générations entre « coach Vahid » et Julien Stephan. Près de 30 ans séparent les deux techniciens (38 ans pour Stephan, 66 ans pour Halilhodzic). Le Rennais découvre le métier d’entraîneur d’une équipe professionnelle, le second a déjà bourlingué aux quatre coins de la planète et a su transmettre son expérience aux Canaris depuis sa prise de fonction. Les ressorts utilisés par le Bosnien sont connus : travail, rigueur, agressivité… Nantes laisse davantage le ballon à ses adversaires que sous l’ère Cardoso et les pique grâce à une grande efficacité offensive (16 buts inscrits en 13 matchs). Stephan parle surtout football, tactique et technique, sans négliger les vertus collectives. « On manquera peut-être de rythme et de compétition, mais le mental primera » a déjà annoncé l’entraîneur des Canaris. Si les Nantais n’ont pas joué depuis le 5 décembre et la victoire face à l’OM (3-2), pendant ce temps, Rennes a enchainé avec deux matchs probants au Roazhon Park. Le dernier en date, contre Astana le jeudi 13 décembre s’est soldé par un succès historique. En conclusion : tous les ingrédients sont réunis pour donner un grand match.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club