En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Report de Strasbourg - PSG, tout ce qu'il faut savoir

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Report de Strasbourg - PSG, tout ce qu'il faut savoir

    7 mars 2020

    Les conditions du reports, ses conséquences...

    Prévu cette après-midi (17h30), le match de la 28ème journée entre Strasbourg et le PSG a été reporté au dernier moment pour raison sanitaire. Toutes les réponses aux nombreuses questions que l’on est en droit de se poser.

    Pourquoi le match a-t-il été reporté ?

    C’est hier soir entre 21h20 et 21h30 que la Ligue a reçu l’arrêté de la préfecture du Bas-Rhin interdisant l’organisation de la rencontre. Un quart des 26 000 supporters attendus à la Meinau pour le match venaient en effet du Haut-Rhin, département particulièrement touché par le Coronavirus Covid-19 et la préfecture n’a pas souhaité prendre le moindre risque.

    Pourquoi le match n’a-t-il pas eu lieu à huis clos ?

    Hier soir, Didier Quillot expliquait dans l’émission le Late Football Club, que la Ligue n’avait pas eu le choix, l’arrêté préfectoral interdisant l’organisation du match. Officiellement, on n’en sait pas beaucoup plus ce matin sur cette absence d’alternative proposée par la préfecture. Ce qui est sûr, c’est que cette mesure va dans l’intérêt du club strasbourgeois. Un huis clos représenterait une perte (billetterie, buvette…) de près de 3 millions d’euros pour le club. Ce matin, la rumeur disait que c’était d’ailleurs le club strasbourgeois qui avait demandé un report plutôt que le huis clos.

    Les Parisiens avaient-t-ils fait le déplacement en Alsace ?

    Oui, les joueurs Parisiens étaient déjà sur place au moment où ils ont appris que le match n’aurait pas lieu.

    Plutôt un avantage pour le PSG avant Dortmund

    Quelles conséquences pour Paris dans sa préparation pour Dortmund ?

    Il y a plus de que de négatif dans ce report. Tout d’abord le positif : alors que Strasbourg est réputé pour son jeu dur, avec beaucoup d’intensité dans les duels, et que son entraineur est le premier à mettre en garde les « joueurs qui percutent, qui s’exposent » (ref. sa conférence de presse), Paris pouvait craindre une blessure de ses stars (Neymar, mais aussi Mbappé ou Di Maria). Autre point positif : un joueur comme Mbappé, qui marche sur l’eau en ce moment, mais qui a été très sollicité ces derniers temps, aura donc une semaine pleine de repos pour préparer Dortmund. La légère blessure musculaire de Di Maria aura aussi quelques jours de plus pour se remettre.

    On notera que Tuchel ne peut pas avoir beaucoup de regrets « tactiquement » avec les absences de Thiago Silva et Gueye pour ce déplacement, qui l’empêchaient de toute façon de tester son équipe pour mercredi prochain. Quelque soir la charnière centrale contre Dortmund (Thiago Silva – Kimpembe ou Kimpembe – Marquinhos) elle est habituée à jouer ensemble. Le petit regret pourrait être de ne pas avoir pu tester un duo de récupérateurs Paredes – Marquinhos, dans l’optique où tel serait le choix du technicien allemand (en cas de présence de Thiago Silva).

    En parlant de Paredes, on arrive au principal côté négatif du report du match. Le milieu Argentin, qui n’avait pas joué entre le match à Amiens (15 février) et la demi-finale de la Coupe de France (4 mars) aurait bien eu besoin d’un match de plus pour se mettre en jambe. Neymar aussi avait besoin de jouer. Apparu à cours de condition à Dortmund, le Brésilien n’a joué que deux matchs en 3 semaines depuis. Contre Bordeaux le 23 février et à Lyon le 4 mars. Un match de plus n’aurait pas été de trop. A condition toutefois qu’il ne se blesse pas…

    Quand aura lieu le match ?

    C’est le gros problème : quand ce match de la 28ème journée pourra-t-il être joué ? Les Parisiens ont déjà un calendrier surchargé. Leur match de la 31ème journée (reporté pour cause de finale de Coupe de la Ligue) ayant déjà été programmé en semaine (mercredi 22 avril). Et le match de la 34ème journée (dimanche 26 avril soit le week-end de la finale de la Coupe de France) doit encore trouver une date. Si Le PSG se fait éliminer de la Ligue des Champions, les dates des quarts de finale et des demi-finales pourraient alors être utilisées, mais plus Paris ira loin en C1, plus ce sera problématique. La solution la plus simple serait de reporter le match au mercredi 18 mars prochain, mais les plus grands doutes subsistent sur la situation sanitaire à ce moment-là…

    D’un point de vue général, quelles peuvent-être les conséquences du report sur la Ligue 1 ?

    Ce report peut provoquer une belle pagaille sur la Ligue 1. En effet, quand on sait que les matchs à domicile entrainent des rentrées d’argent importantes (entre 1 et 5 millions selon les clubs et l'affiche), on peut se douter que les clubs feront pression pour obtenir un report plutôt qu’un match à huis clos. Avec une jurisprudence difficile à oublier… Imaginons par exemple la réaction des Marseillais si on leur demande de jouer le classico (22 mars) à huis clos ?


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club