En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Reprise de la Ligue 1 : ce que nous savons aujourd'hui

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    Reprise de la Ligue 1 : ce que nous savons aujourd'hui

    2 avr. 2020

    Explications

    On commence à y voir un peu plus clair pour la fin de saison. En Ligue 1, les clubs espèrent reprendre l’entraînement au plus tard début mai pour finir la saison entre le 1er juin et le 3 août. Explications.

    Depuis le 13 mars dernier et la suspension du championnat de Ligue 1, on a presque tout lu et entendu. Une « saison blanche », une reprise en mai, une autre en juillet ou encore, en automne. Une saison 2020/2021 qui débuterait ensuite en février… En France comme à l’étranger, les présidents de club n’ont pas toujours affiché les mêmes priorités. Depuis la fin de semaine dernière et l’annonce par Canal+ du refus de payer l’échéance de 110 millions d’euros du 5 avril pour les droits télé, suivi hier par BeInSport (qui refuse de verser les 42 millions d’euros prévus au contrat), la reprise du championnat est devenue une priorité absolue pour tous. En dehors de Jean-Michel Aulas qui s’est mis dans le sens du vent en plaidant pour la reprise (après avoir expliqué que la meilleure solution était « une saison blanche » avec attribution des places européennes en fonction du classement de la saison dernière) mais en refusant de jouer à « huis clos », les patrons du foot français sont prêts à tout pour aller au bout et toucher les 152 millions d’euros qui pourraient leur passer sous le nez.

    Dans ce contexte, la réunion organisée par l’UEFA hier en visioconférence avec les représentants des 55 fédérations affiliées était très attendue.

    Au cours de cette réunion, les différentes ligues (qui ont à peu près toutes les mêmes préoccupations) ont été réassurées sur la volonté de l’UEFA d’aller au bout de la saison.

    En repoussant la perspective (évoquée notamment par Noël La Graët) de jouer des matchs internationaux pendant l’été, la haute instance du football européen a enlevé un poids au calendrier.

    Après avoir évoqué une fin de saison pour le 30 juin, l’UEFA a aussi rallongé le délai d’un bon mois, en fixant la fin des championnats au 3 août, ce qui donne une plus grande marge de manœuvre à la Ligue pour mettre en place un calendrier de reprise des compétitions.

    Mais l’UEFA ne s’est pas arrêté là pour venir en aide aux Ligues. Elle a aussi annoncé que le prochain marché des transferts sera ouvert jusqu’à l’inscription des joueurs pour les prochaines compétitions européennes (Ligue des Champions et Europa League). De quoi rassurer les clubs qui craignaient une activité nulle pendant le prochain mercato. Une décision à laquelle il faut ajouter l’assouplissement des règles du fair-play financier pour les clubs clubs qualifiées pour les coupes européennes. Ces derniers vont donc pouvoir être actifs sur le marché des transferts (au delà de ce que le fair-play financier leur aurait permis de faire) et ainsi alimenter le marché à coups de millions d’euros…

    Que des bonnes nouvelles donc pour la Ligue 1 dont les dates de reprise restent toutefois liées à l’évolution de la crise sanitaire.

    Les finales de Coupes reportées en automne ?

    Tous les spécialistes s’accordent à le dire : après une période d’arrêt d’un mois et demi, les joueurs ont besoin de 3 semaines de préparation minimum, surtout s’ils doivent enchainer des matchs tous les 3 ou 4 jours.

    Dans le meilleur des cas (si les clubs reprennent l’entraînement dès la fin du confinement), le championnat pourrait donc reprendre le samedi 23 mai au plus tôt ou le mercredi 28 mai.

    Il reste 10 journées de Ligue 1 à jouer (de la 28ème à la 38ème journée) + Un match en retard entre Strasbourg et le PSG (match de la 28ème journée à la Meinau)

    La finale de la Coupe de France PSG - Saint-Etienne

    La finale de la Coupe de la Ligue PSG-Lyon

    Soit (sans compter les matchs de Ligue ders Champions pour le PSG et Lyon) :

    PSG : 13 matchs à jouer

    Strasbourg, Saint-Etienne et Lyon : 11 matchs à jouer

    Tous les autres clubs de Ligue 1 : 10 matchs à jouer

    Le tout en 10 week-end maximum, en comptant le dernier week-end du mois de mai.

    Si on envisage de programmer les deux finales de Coupe un samedi, il restera alors 8 week-end de libre. Soit l’obligation de placer 2 journées en semaine (+ le match Strasbourg-PSG). En sachant que si les finales de Coupe ont lieu un samedi, une journée peut se dérouler le dimanche (excepté bien sûr pour les clubs jouant les finales).

    Aujourd’hui il est trop tôt pour affirmer que les matchs pourront se jouer en public. Surtout pour les rencontres qui seront programmées en mai ou en juin… Selon nos informations, la possibilité de reporter les deux finales de coupe (prévues au Stade de France avec la montée de milliers de supporters stéphanois ou lyonnais sur Paris) est sérieusement envisagée. Pour être sûr que les finales soient de véritables fêtes, elles pourraient être décalées à l’automne prochain.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club