En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Retrouver l'esprit des qualifications

    EURO ESPOIRS

    Actus

    EURO ESPOIRS

    Retrouver l'esprit des qualifications

    18 juin 2019

    > France - Angleterre (21h)

    Auteurs d’un parcours sans faute (seulement un nul concédé) pour se qualifier, les Bleuets ont perdu de l’assurance ces dernières semaines. Au moment d’entrer dans le vif du sujet face aux Anglais, ils doivent retrouver l’état d’esprit qui leur a permis de briller l’année dernière.

    Il y a six mois, au lendemain d’une campagne de qualification exceptionnelle (0 défaite, 1 nul), les Bleuets faisaient quasiment figure de favoris de cette édition du Championnat d’Europe Espoirs. Mais depuis qu’elle a brillamment obtenu son billet, 13 ans après la dernière participation d’une équipe de France à une phase finale, l’équipe de Sylvain Ripoll a perdu de sa superbe, avec une seule victoire sur les six matchs amicaux joués. C’était le 3 juin dernier contre la Belgique (3-0) également présente en Italie. Un joli succès (avec un doublé de l’homme en forme, Jeff-Reine Adelaïde) qui ne suffit pas à lever les interrogations suscitées par une série de résultats inquiétants, notamment une défaite contre le Danemark à Brest (le 24 mars, 0-1) et surtout, un revers face à l’Autriche (1-3) au terme d’un match très compliqué.

    Résultat : les Bleus, qui ont perdu au passage leur capitaine, le défenseur de Dortmund Abdou Diallo, absent de la liste pour raison de santé (il devait se faire opérer fin mai pour un souci qui n’a rien à voir avec le foot), ainsi que Martin Terrier (forfait de dernière minute sur blessure) sont fragilisés au moment de débuter la compétition.

    Important de bien commencer face aux Anglais

    « On a fait une phase de qualification sans faute, et depuis on a fait des matches amicaux avec des hauts et des bas, reconnaissait Lucas Tousart hier en conférence de presse. Il fallait que l’on clarifie certaines choses entre nous ». Le nouveau capitaine des Bleuets affirme que la confiance est revenue au moment d’affronter l’Angleterre et on a envie de le croire. Tout simplement parce que sur le papier, l’Equipe de France a les armes pour inquiéter n’importe quelle équipe. Avec des joueurs qui sortent d’une grosse saison, comme l’Angevin Reine-Adelaïde, le Lyonnais Dembélé, les Lillois Bamba et Ikoné ou le gardien Nîmois Bernadoni, des révélations comme le Parisien Dagba, le Strasbourgois Caci et bien sûr les valeurs sûres, Aouar, Upamecano ou encore Tousart…

    Dans une compétition très resserrée, avec des qualifications ouvertes au meilleur troisième (sur trois), une victoire ce soir face aux Anglais serait déjà un premier petit pas de fait vers les demi-finales.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club