En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Riyad Mahrez a fait son apprentissage

    CAN 2019

    Actus

    CAN 2019

    Riyad Mahrez a fait son apprentissage

    30 mai 2019

    Avant la CAN, retour sur la saison de l'Algérien de City

    Début d'une série de portraits de joueurs qui vont marquer la CAN. Pour commencer : l'Algérien Riyad Mahrez, champion d’Angleterre pour la deuxième fois de sa carrière. Mais ce deuxième titre, le joueur de Manchester City ne l'a pas vécu dans la peau d'un titulaire et a passé de nombreuses rencontres sur le banc. Une situation qu'il analyse comme une sorte d'apprentissage des méthodes de Guardiola. Avec l'Algérie lors de la CAN, il devrait en revanche jouer un des rôles principaux.

    Cette première saison chez les Citizens n’est sûrement pas ce à quoi Riyad Mahrez s’attendait. Plus souvent sur le banc des remplaçants que titulaire, il n’a disputé que 27 matchs de Premier League dont seulement 14 comme titulaire. De plus, il ne comptabilise que 7 buts. De bien faibles statistiques. Pourtant, l’ailier avait bien démarré sa saison en marquant un doublé contre Cardiff (victoire 2-0) lors de la première journée. Et son coach Pep Guardiola le titularisait assez régulièrement. Cependant, au retour de la trêve hivernal, la tendance s’est inversée. Les joueurs Bernardo Silva, Raheem Sterling ou encore Leroy Sané lui ont été préférés. Pep Guardiola s’était exprimé sur ce retournement soudain de situation sans toutefois parvenir à l’expliquer clairement, « On est content de lui mais malheureusement je ne suis pas gentil avec lui. En fait je ne peux pas lui donner les minutes qu’il mérite et j’en suis désolé. Je n’ai aucun doute sur ses qualités. Tout ce qu’il a à faire, c’est de continuer, de ne pas trop se plaindre, d’avancer et de se battre, encore et encore ». Une situation mal vécue par le joueur.

    Même si Mahrez aurait fait part en février de ses envies de départ à l’issue de la saison, c’est une toute autre version qu’il a livré aux médias il y a peu. Le joueur souhaiterait en effet poursuivre à City et se faire une place plus importante dans l’effectif. Son mental de compétiteur ne pourrait rester sur cette désillusion, « Je suis très heureux ici, a-t-il annoncé. Je ne vais pas aller ailleurs parce que je ne joue pas. Cela fait partie du jeu. Je dois être fort, rester fort. Cela fait partie de ma personnalité, je ne me cache jamais des choses ». De plus, Guardiola met du temps avant d’accorder un temps de jeu important aux nouveaux joueurs de son effectif. Il attend que leur adaptation soit terminée afin qu’ils puissent être à leur meilleur niveau à l’image de Bernardo Silva, titulaire en puissance cette saison mais qui disputait peu de matchs l’année dernière. Rien n’est encore perdu pour Mahrez, loin de là

    Du Havre à son premier titre de champion d’Angleterre

    Le natif de Sarcelles est formé au Havre. Il y fait ses débuts en pro lors de la saison 2011-2012. Le club est alors en Ligue 2. L’ailier ne dispute que 9 rencontres, barré par le titulaire à ce poste Ryan Mendes. Une fois ce dernier parti au mercato estival suivant, Riyad peut enfin évoluer comme titulaire. Il joue 34 matchs de championnat pour 4 buts et apparaît comme un élément prometteur. Sa deuxième saison est sur la lancée de la première. Le club de Leicester en Championship décide donc de le recruter au mercato hivernal de la saison 2013-2014. Il débarque en Angleterre en tant que quasi inconnu pour 500 000 euros, une paille dans ce championnat. Avec 3 buts inscrits lors de sa première demi saison, il participe à la montée du club en Premier League. L’année suivante est celle de l’adaptation à la fois pour le club et pour l’ailier avec 4 buts marqués en 30 matchs.

    La saison 2015-2016 est celle de la révélation pour le joueur. Dès la reprise du championnat, il fait sensation. Avec 4  buts en seulement 3 matchs de Premier League, il apparaît comme le meilleur buteur du championnat anglais. Sa justesse technique est bluffante entre dribbles, très belle qualité de frappe et feintes. Contre Tottenham le 22 août 2015, il inscrit un but qui devient par la suite sa marque de fabrique. Après réception du ballon sur le côté droit, il repique dans l’axe et enroule sa frappe côté opposé. Continuant sur sa lancée, l’ailier inscrit le premier triplé de sa carrière face Swansea en décembre. Porté par ce virevoltant Mahrez, Leicester conserve la tête du championnat de bout en bout. Le club est ainsi sacré champion d’Angleterre pour la première fois de son histoire notamment grâce à la superbe saison de leur ailier auteur de 17 buts en 34 rencontres. Consécration pour l’algérien, il est élu meilleur joueur de Premier League de la saison devant ses coéquipiers Vardy et Kanté. Il reçoit également le prix de meilleur joueur africain de l’année 2015.

    Après cette incroyable saison, le joueur est bien évidemment courtisé par les plus grands clubs d’Europe. Il accepte cependant la décision de Leicester qui ne veut pas lâcher sa pépite après le départ déjà important de Kanté pour Chelsea. Il est donc un Foxes pour une nouvelle saison. Il dispute pour la première fois de sa carrière la Ligue des Champions et honore sa première d’un doublé face à Bruges. Après une saison précédente incroyable, ses débuts en championnat sont plus difficiles avec moins de coups d’éclat de sa part à l’image du club peu inspiré dans son ensemble. Mais le joueur se relance à partir de novembre pour faire une deuxième partie de saison plus à son niveau habituel. En décembre 2017, le joueur termine à la septième place du Ballon d’Or France Football, une belle récompense pour sa superbe saison 2015-2016. Seuls trois joueurs africains depuis 2010 ont réussi à se hisser dans ce top10. Toujours courtisé par City, le club décline à nouveau au mercato hivernal une offre de transfert. C’est finalement à l’été 2018 qu’il s’engage avec les Citizens pour 69,3 millions d’euros. Il devient ainsi la deuxième recrue la plus chère du club derrière Kevin de Bruyne (75 millions).  Un an plus tard, sa situation à Manchester est bien plus compliquée que prévu.

    La CAN pour briller

    En ce qui concerne son équipe nationale, l’Algérie, le joueur y fait ses débuts en 2014. Le sélectionneur de l’époque, Vahid Halilodzic le repère lorsqu’il évolue à Leicester. Il décide de le convoquer dans une liste de 30 joueurs en vue du mondial 2014 au Brésil. Le 31 mais 2014, Mahrez connaît ainsi sa première sélection face à l’Arménie lors d’un match amical. Auteur d’une passe décisive il impressionne le coach par ses qualités techniques. Il figure donc quelques jours plus tard dans la liste des 23 participants à la Coupe du Monde. Une ascension fulgurante. Durant cette compétition, il est titulaire lord du premier match face à la Belgique (défaite algérienne 2-1) puis passe le reste de ce mondial sur le banc.

    Suite à cette compétition le joueur poursuit son parcours en sélection. Il inscrit son premier but avec l’Algérie le 15 octobre 2014. Il devient rapidement titulaire avec les Fennecs et participe à la Coupe d’Afrique des Nations 2017 où l’Algérie est éliminé dès les phases de poules. Il comptabilise aujourd’hui 28 sélections pour un total de 10 buts et est l’un des hommes forts de l’équipe. Favoris de cette CAN 2019 après des éliminatoires franchis haut la main, Riyad Mahrez et ses coéquipiers ont pour objectif de remporter cette compétition, 29 ans après l’unique sacre algérien.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club