En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Rudi Garcia : « je suis autant responsable que la saison dernière »

    Marseille

    Actus

    Marseille

    Rudi Garcia : « je suis autant responsable que la saison dernière »

    22 déc. 2018

    > Angers - OM (21h)

    Malgré la pression qui pèse sur ses épaules avant le déplacement à Angers et la gronde des supporters, Rudi Garcia continue d’afficher son optimisme.

    Après l’élimination en Coupe de la Ligue, Dimitri Payet a fait passer un message fort pour vous soutenir…

    C’est bien que les joueurs se responsabilisent. On est tous ensemble, même si c'est moi qui suis devant, et c'est logique. Les joueurs sont conscients de cette situation difficile, ils ont très envie d'en sortir. Malheureusement, on n'aurait déjà pu en sortir partiellement mercredi, mais cela n'a pas tourné en notre faveur. Les joueurs sont dans le vrai, sur ce qu'ils ont montré mercredi, notamment en seconde période.

    A vous écouter, l’OM n’est jamais très loin, et pourtant vous passez à côté…

    C'est le danger. Il faut continuer à travailler, améliorer ce qu'on peut améliorer. Même quand vous êtes devant. La saison dernière, il y avait aussi des choses à améliorer. C'est souvent une affaire de détails, le match de mercredi nous l'a encore rappelé. Il faut être capables d'améliorer ces détails-là. Il est important de bien négocier certains moments de match, pour que ça tourne en notre faveur, cela aide à gagner les rencontres. On fera tout pour bien finir 2018 et terminer au mieux cette demi-saison. On veut passer un break tranquille en faisant un bon résultat à Angers.

    Vous reconnaissez que la situation est difficile en ce moment ?

    Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas de soucis. Il faut être lucide sur la situation. Nous sommes l'Olympique de Marseille, nous devons gagner plus de matches, en perdre beaucoup moins. On est plombés par une aventure en Ligue Europa de très mauvais niveau, c'est ce qui nous met à mal sur cette première partie de saison. Dans les périodes difficiles, c'est là qu'on voit la qualité d'un groupe, d'un coach. C'est important de rester combatifs, lucides, la tête claire, motivés. A moi de jouer aussi sur tous les ressorts, tactiques, psychologiques, techniques, physiques, même si physiquement, je trouve qu'on est très bien.

    Parfois on a le sentiment que vous ne vous sentez pas complètement responsable de la situation…

    Je suis autant responsable que la saison dernière. Je suis le guide, celui qui mène les troupes. Je suis triste de la situation, je ne peux m'en satisfaire. Il faut retrouver ce qui a fait notre force. Sur l'équipe de mercredi, aucune recrue n'était sur le terrain. C'est la même formation, le même coach, il y a des possibilités sur lesquelles agir pour retrouver le chemin de la victoire. La confiance est un élément important. Je lutte tous les jours pour que l'équipe garde confiance. Sur ce que j'ai vu mercredi, c'est plutôt rassurant et positif.

    « si j'avais choisi la facilité, je ne serais pas venu ici »

    Vous sentez-vous menacé en cas de mauvais résultat à Angers ?

    Ce n'est pas important ça ! Je fais mon travail de mon mieux, comme la saison dernière, comme partout où je suis passé. Quand ça va bien, c'est facile d'être coach, notamment à l'Olympique de Marseille. Enfin, si j'avais choisi la facilité, je ne serais pas venu ici. Je sais où je suis, c'est l'un des grands clubs français, on a envie de le ramener en Ligue des Champions, c'est un de nos objectifs de fin de saison. Ce n'est pas parce que nous avons une période un peu plus difficile qu'on va baisser les bras et être moins combatifs. On continue de l'être. Tant qu'on s'en prend à moi, c'est très bien, laissez les joueurs tranquilles, ils ont besoin de confiance. Moi, j'ai les épaules larges, et de l'expérience, ce n'est pas un souci. Encore une fois, je comprends la déception de tout le monde, on est les premiers déçus, ne croyez pas que ça rigole beaucoup, mais c'est important de ne pas tomber dans la sinistrose. Il faut s'appuyer sur les éléments positifs, il y a bien assez de gens comme ça qui se chargent des éléments négatifs.

    Vous craignez Angers ?

    C'est une équipe difficile à jouer chez elle. Ils sont solides depuis quelques matches, ils ne perdent pas, même s'ils ne gagnent pas beaucoup non plus. Leurs caractéristiques : ils ne lâchent rien, ils ont faim. Il faudra répondre dans ce domaine-là, mais ça ne suffira pas, il faudra aussi jouer.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club