En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Saido Beharino (Burundi), le moment de confirmer

    CAN 2019

    Actus

    CAN 2019

    Saido Beharino (Burundi), le moment de confirmer

    13 juin 2019

    Portraits d'Afrique

    Suite de notre série de portraits de joueurs à suivre durant la CAN (19 juin - 21 juillet), avec Saido Beharino, l'attaquant du Burundi. Celui qui s'est réfugié en Angleterre avec sa famille à l'âge de 10 ans pour fuir la guerre civile est surtout porteur de belles promesses...

    Avec 133 matchs de Premier League disputés avec West Bromwich Albion et Stoke City, Saido Beharino est un peu la star du Burundi. La modeste équipe africaine, qui participera à la première CAN de son histoire, compte sur lui pour l’aider à sortir d’un groupe compliqué mais pas impossible, avec la Tunisie, la Guinée et Madagascar.

    Né à Bujumbura, la capitale économique du pays de l’est de l’Afrique, le joueur de 25 ans rejoint l’Angleterre à l’âge de 10 ans pour fuir la guerre civile. C’est tout naturellement qu’il s’inscrit très jeune à l’Académie du West Bromwich Albion où il fait ses classes jusqu’à jouer son premier match au plus haut niveau à l’âge de 20 ans, après avoir fait ses armes dans des divisions inférieures (sous la forme de prêts).

    Une heure de gloire sans lendemain

    Saido connaitra ensuite son heure de gloire lors de la saison 2014/2015 avec 14 buts inscrits en 38 apparitions, ce qui fait de lui l’un des tous meilleurs buteurs de Premier League. Aujourd’hui ses belles performances sont malheureusement restées sans lendemain. Après une saison compliquée (seulement 4 buts), il est transféré à Stoke City où il joue moins et surtout, ne marque pas. En 2018, le club tombe en Championship (équivalent de la Ligue 2) et lui avec. Un frein à l’évolution d’une carrière prometteuse mais encore en attente de confirmation. Seulement 16ème de son championnat (à plus de 40 points du leader, Norwich, promu en Premier League), Stoke City ressemble pour l’instant à un véritable purgatoire pour le celui qui possède la double nationalité, anglaise et burundaise.

    Sélectionné avec les A Anglais, il n'entre pas en jeu...

    International anglais dans toutes les catégories de jeunes, des U17 aux espoirs, il est même sélectionné avec les A par Roy Hodgson en novembre 2014 mais n’entre pas en jeu. Après avoir disparu des plans du sélectionneur en raison de ses performances, l’attaquant de Soke City décide d’opter pour le Burundi en août 2018, comme le lui permet sa double nationalité. IL y a 9 mois, pour sa première apparition sous le maillot de son pays, il inscrit le but du 1-1 face au Gabon. Un des buts les plus importants de la campagne de qualification, face à l’équipe Aumabeyang, qui terminera 3ème du groupe C, deux points derrière le Burundi.

    Pour Saido, la CAN est perçue comme un véritable bol d’air frais après une saison compliquée (marquée notamment par une accusation de conduite en état d’ivresse…), mais aussi un moyen de capter la lumière alors que Stoke (avec qui il est sous contrat jusqu’en 2022) souhaiterait se débarrasser de lui…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club