En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Saint-Etienne baisse d'un cran mais vise toujours l'Europe

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Saint-Etienne baisse d'un cran mais vise toujours l'Europe

    11 mars 2019

    Gasset : « l'ambition européenne ne s'est pas envolée ».

    Début janvier, pour la première fois depuis bien longtemps, les Verts s’étaient laissés aller, rêvant tout haut de la Ligue des Champions. Il faut dire que Gasset et ses hommes venaient de passer les fêtes de fin d’année à la 4ème place, à égalité avec l’Olympique Lyonnais, hôte de Geoffroy-Guichard quelques jours plus tard.

    Après le coup de tête de Moussa Dembélé dans les arrêts de jeu, les ambitions légitimes se sont rapidement transformées en remise en question permanente. Pas épargné par le mercato (départ de leur meilleur joueur, Selnaes, pour la Chine) et les blessures (Monnet-Paquet et Gabriel Silva out jusqu’à la fin de la saison, Debuchy et Perrin souvent à l’infirmerie) ou les suspensions (absence de Khazri à Rennes avant les expulsion hier de Debuchy et du même Khazri), Saint-Etienne a vu ses certitudes partir en fumée. Depuis le début de la phase retour, l’équipe de Jean-Louis Gasset avance au rythme d’à peine plus d’un point par match, avec10 points pris en 9 rencontres. Lyon, Marseille et Reims, pour ne citer qu’eux, en ont pris 7 de plus. Sans parler de Lille, la meilleure équipe de la phase retour avec 23 points en 9 sorties. Conséquence : il faudra un véritable petit miracle pour que les Verts parviennent à se hisser sur le podium. Non pas que l’écart avec Lyon (7 points) soit impossible à remonter, mais surtout parce qu’avant Saint-Etienne, l’OM (voir Reims) sont aussi sur le coup. En revanche, les Stéphanois restent plus que jamais dans la course à l’Europa League. En espérant que la 5ème place sera européenne par le biais de la Coupe de France. Lyon et paris étant les grands favoris pour se retrouver en finale de la Coupe de France (offrant ainsi l’Europe à la place de 5ème).

    En considérant que l’OM est désormais surtout concerné par le podium et ne lâchera pas, dans le pire des cas, sa 4ème place, on peut estimer à 5 équipes dans la lutte pour ce strapontin européen, de Reims (5ème avec 43 points) à Nice, (9ème avec 40 points), en passant par Montpellier (7ème avec 42 points) et surtout Rennes (8ème avec 40 points) qui compte un match en moins (à jouer à Nîmes à une date pas encore fixée).

    « Tout n’est pas à jeter »

    Dans cette meute, Saint-Etienne reste bien placé, avec 43 points et une différence de buts très légèrement moins bonne que les Rémois (+2 contre +3). Jean-Louis Gasset se veut d’ailleurs très clair : « L'ambition européenne ne s'est pas envolée ». L’entraîneur des verts se veut lucide avec un discours mobilisateur. « Nous avons perdu contre les trois équipes, Paris, Lille et Lyon, qui se battent pour aller en Ligue des champions. Nous avons perdu contre plus fort que nous. Nous allons tenter de remobiliser tout le monde ».

    Cela n’empêche pas l’entraîneur stéphanois de mesurer la difficulté de la tâche. « Il y a deux exclusions qui vont handicaper l'effectif déjà affecté par les blessures. Cela sera compliqué, mais tout n’est pas à jeter ».

    La bonne performance du jeune Saliba (qui n’a pas encore 18 ans), aligné en défense centrale à la place de Perrin, blessé ; et la montée en puissance de Cabella sont des motifs de satisfaction. Comme le gros match de Ruffier qui a redonné confiance à ses partenaires.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club