En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Saint-Etienne : le rebond ou l'enterrement

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Saint-Etienne : le rebond ou l'enterrement

    13 févr. 2020

    > Epinal (N2) - Saint-Etienne (21h)

    Face aux amateurs d'Epinal, déjà tombeurs de Sochaux et Lille, les Stéphanois peuvent rebondir et mettre fin à la spirale de la défaite. Mais ils peuvent aussi toucher le fond en cas d'élimination...

    Très mal en point en championnat, avec 7 défaites lors de ses 8 derniers matchs, Saint-Etienne est au cœur d’une crise sportive inquiétante. Blessés à répétition, méforme, manque de réussite… Tout est réuni pour faire de la saison des Verts un véritable cauchemar. Tout, sauf le parcours en Coupe de France qui pourrait bien conduire les Stéphanois en demi-finale en cas de qualification à Nancy contre les amateurs d’Epinal. Une rencontre à double tranchant : si les Stéphanois l’emportent, ils pourront alors puiser dans leur présence dans le dernier carré de la compétition, la confiance et l’énergie pour mettre un terme à la spirale infernale qui les entraine vers la zone rouge. En revanche, si les Verts se faisaient éliminer par une formation de National 2, ils auront du mal à s’en remettre.

     

    « Pas d’abattement » affirme Puel

    « Il n'y a pas d'abattement mais l'envie de rebondir », estime Claude Puel qui préfère voir le verre à moitié plein, et surtout, ne pas pleurer avant d’avoir mal. «  La Coupe de France est toujours un objectif (…) On ne va pas parler au conditionnel à envisager les conséquences d'une victoire ou d'une défaite. On va d'abord jouer cette rencontre ».

    Plongé dans l’ambition de jouer une demi-finale, Claude Puel se méfie quand même terriblement des Vosgiens. « Épinal fait un beau parcours en éliminant Sochaux et Lille, ils ont surpris tout le monde. Les matchs de coupe restent des matchs très disputés. Ils auront un stade acquis à leur cause. Ils vont faire le plein, ce sera la fête. Après, ce sera un match différent de Monaco, avec plus d'ambiance (sourire). Monaco avait dominé le match, là ce sera différent ».

    Privé de nombreux joueurs (Boudebouz étant venu s’ajouter à une longue liste de blessés, avec Hammouma, Khazri, Youssouf, Nordin ou Monnet-Paquet), Puel a rappelé Kolodziejczak dans au sein d’un groupe très jeune.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club