En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Saint-Etienne : une chance à saisir

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Saint-Etienne : une chance à saisir

    1 avr. 2019

    > Saint-Etienne - Nîmes (20h30)

    C'est la 4èmeplace qui tend les bras au Verts en cas de succès ce soir. Mais attention au Nîmois, très efficaces loin de leurs bases...

    En conférence de presse pour évoquer la rencontre de la 30ème journée face à Nîmes, Jean-Louis Gasset avait évoqué la course à la 5ème place. « Il nous reste neuf matches, dont cinq à domicile, et il nous manque cinq victoires pour être là où on veut être en fin de saison », commentait l’entraîneur des Verts qui n’avait pas anticipé sur une contreperformance des Marseillais face à Angers. Dans son raisonnement, Gasset anticipait sur une possible victoire en Coupe de France de Lyon ou Paris, qui qualifierait le 5ème du championnat pour la Ligue Europa via les tours préliminaires. Aujourd’hui, la situation a changé. En gagnant ce soir face à Nîmes, Saint-Etienne pourrait bien s’agripper à la 4ème place et ne plus la lâcher jusqu’à la fin de la saison. Une occasion que les Verts entendent bien saisir. Et pour cela, l’entraîneur stéphanois veut s’inspirer de la victoire ramenée de Caen il y a 15 jours. « On a abordé ce match en étant conquérants d'entrée et en se rendant ce match facile, insiste Gasset. Il ne faut pas minimiser cette victoire, car Caen n'est pas une équipe facile à battre. C'est nous qui avons réussi un grand match ». Des propos confirmés par la victoire des Normands à Louis II dimanche (la première défaite de Jardim depuis son retour). « On a été solides défensivement, très efficaces offensivement, et d'entrée. Surtout, l'état d'esprit dans le replacement m'a plu. On a vu un bloc équipe très compact, avec des joueurs qui couraient à la perte de balle. C'est exactement ce que l'on veut voir ».

    Un état d’esprit indispensable pour battre une équipe comme Nîmes qui, même si le maintien est quasiment assuré (sauf catastrophe) ne lâche jamais rien. 5ème attaque loin de leurs bases, les Crocos ont notamment souvent réussi des renversements de situation. Gasset se méfie. « Dès le début du Championnat, on a senti que c'était une équipe qui ne calculait pas. Même lorsqu'elle jouait les gros, elle y est allée la tête baissée pour essayer de gagner. Cela fait deux ou trois fois qu'elle marque trois buts à l'extérieur. Nîmes ne lâche rien et il n'est plus très loin de son maintien. Même quand tu mènes par deux buts d'écart, tu dois continuer à se méfier de cette équipe ».

    Pour ce match capital, Jean-Louis Gasset est toujours privé de Perrin et Khazri (blessés), mais enregistre les retours de Diony et Debuchy.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club