En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Saint-Maximin et Vieira font la paix

    Nice

    Actus

    Nice

    Saint-Maximin et Vieira font la paix

    19 févr. 2019

    L'autorité de l'entraîneur bafouée ?

    Avec ses attaquants, Patrick Vieira marche sur des œufs… Alors qu’on l’avait vu prendre beaucoup sur lui pour gérer le cas Balotelli, dans un reportage de Canal+ désormais célèbre, le champion du Monde 98 doit désormais ravaler son autorité dans le conflit qui l’a opposé à son autre attaquant vedette, Allan Saint-Maximin. Absent de dernière minute à Angers samedi dernier après s’être auto proclamé malade (ce que Vieira avait contesté en regrettant qu’il n’ait pas fait le déplacement pour décider avec le staff au tout dernier moment de sa capacité à jouer), le jeune Niçois avait rendez-vous ce matin avec sa direction, en compagnie de son entraineur, pour s’expliquer. Et finalement, le soufflet est retombé, le club ayant décidé de passer l’éponge (ou presque). « Convoqué par Gauthier Ganaye et Patrick Vieira ce mardi matin à l'occasion de la reprise de l'entraînement, Allan Saint-Maximin s'est vu rappeler les obligations qui incombent à l'ensemble des joueurs de l'OGC Nice, puis notifier sa sanction disciplinaire. La nature de celle-ci restera en interne, a en effet expliqué l’OGC Nice dans un communiqué publié en fin de matinée. Le joueur ayant pris acte et accepté cette mesure, la direction de l'OGC Nice et Patrick Vieira considèrent le chapitre clos. » Alors que l’on évoque une simple sanction financière (ponctionnée sur la prime d’éthique), certains dans l’entourage du club estiment que le joueur aurait dû être plus sévèrement puni (ce qui était envisagé hier), notamment pour asseoir l’autorité de Patrick Vieira.

    Dans la foulée, l’attaquant de 23 ans s’est entrainé normalement avec ses coéquipiers et postule à une place dans le groupe – et dans le onze de départ – dès samedi à Amiens. Un match que Nice doit absolument gagner pour rester au contact de la « zone Europe ». Ceci explique sans doute cela…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club