En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Sala : le mauvais rôle pour Cardiff City

    Actus

    Sala : le mauvais rôle pour Cardiff City

    20 mars 2019

    Les Gallois ne veulent toujours pas payer

    Près de deux mois après la disparition tragique d’Emiliano Sala, on est en plein dans un bras de fer juridique et financier entre le FC Nantes et Cardiff City, triste suite de ce qui aura d’abord été un véritable drame humain. Pour résumer la situation, le club gallois ne veut pas payer (du moins dans les délais prévus lors du transfert) les 17M€ (hors bonus) qu’il doit au FC Nantes. Le 15 mars dernier, le club de Loire Atlantique a donc déposé une requête au près de la FIFA pour obtenir dans un premier temps les 6 M€ que devait régler le club de Premier League au plus tard le 26 janvier. Ce dernier ne les a pas versé, prétextant vouloir en savoir plus sur les circonstances exactes du décès du joueur, et tout particulièrement ce qui a conduit Sala à embarquer dans le petit avion privé qui s’est crashé large de l'île anglo-normande de Guernesey. Sans que l’on sache réellement ce que les Gallois attendent de l’enquête, qui pourrait leur permettre de ne pas payer le transfert qui avait été officiellement enregistré le matin même du drame. « Par courrier du 15 mars, la FIFA a confirmé avoir bien enregistré la requête déposée par le FC Nantes et a précisé avoir donné au club de Cardiff jusqu'au 3 avril pour y répondre », ont précisé hier à nos confrères de l’Equipe, les avocats du club nantais, Jérôme Marsaudon et Louis-Marie Absil, du cabinet parisien RMT (Reinhart Marville Torre).

    La requête déposée par les Canaris fait suite à plusieurs relances au près du club de Cardiff dans le courant du mois de février. Selon nos informations, rien n’autorise à ce jour le club gallois de ne pas payer la première part du transfert comme prévu par l'article 12 bis (ter) du règlement du statut et du transfert des joueurs de la FIFA.

    Si Cardiff s’obstinait à ne pas payer, il s’exposerait à une sanction de la part de la FIFA, qui peut aller jusqu’à une rétrogradation. Mais on n’en est pas encore là et pour l’instant, les Gallois cherchent surtout à gagner du temps face à l’obligation de payer 17M€ pour le transfert d’un joueur qui n’aura finalement même pas participer à un seul entrainement avec l’équipe...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club