En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Strasbourg - Lyon, demain leur appartient...

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Strasbourg - Lyon, demain leur appartient...

    9 mars 2019

    > Strasbourg-Lyon (17h)

    Le match entre Strasbourg, qui n'a plus quasiment que la finale de la Coupe de la Ligue à jouer, et Lyon, à la bataille pour le modium et en pleine préparation pour Barcelone, n'est pas un match comme les autres. Celui qui a le plus à perdre, c'est Lyon.

    Quatre jours avant le déplacement à Barcelone en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais n’a pas le droit de souffler. S’ils veulent toujours espérer revenir sur Lille et surtout, ne pas se faire rattraper par l’OM, les Gones sont obligés de faire un résultat en Alsace. De quoi forcément réunir les deux matchs par l’exigence qu’ils imposent sur le plan du résultat. « Je pense qu’il est nécessaire de ne pas dissocier les deux matches, la meilleure façon de bien se préparer est de lier les deux, sur la performance collective », explique Bruno Genesio. L’entraîneur lyonnais le sait. En cas de défaite cette après-midi, le moral de ses joueurs sera forcément impacté et la confiance entamée. Car si Lille ne perd pas à Geoffroy-Guichard demain et que l’OM confirme sa bonne forme face à Nice au Vélodrome (dimanche 21h), c’est l’avenir européen des Gones qui serait remis en question.

    « Pour les joueurs qui débuteront, il y aura peut-être une opportunité de jouer contre Barcelone »

    Mais on n’en est pas encore là. Sûr de la force de son groupe, Bruno Genesio va même faire tourner en Alsace. Avec un double effet recherché : ne pas fatiguer (et risquer des blessures) les titulaires, et être certain d’avoir des joueurs motivés tout à l’heure. D’ailleurs, il en a lui-même remis une couche : « pour les joueurs qui débuteront, il y aura peut-être une opportunité de jouer contre Barcelone ».

    L’entraîneur lyonnais estime que l’OL doit avancer avec une « pression positive ». Il est d’ailleurs revenu cette fameuse obsession de la deuxième place. « Rappeler sans cesse que l’on doit être absolument 2ème vu notre budget, que l’on doit être plus près du PSG etc., on le sait, on n’a pas besoin de nous le rabâcher. Mais on sait qu’on doit accumuler de la confiance en gagnant des matches, c’est ce qui doit nous animer, pas nous inhiber ».

    Un rappel pas inutile alors que Strasbourg a tout de la bête noire des Lyonnais. En venant s’imposer au Groupama Stadium en quart de finale de la Coupe de la Ligue, les Alsaciens ont mis fin aux fortes ambitions lyonnaises dans la compétition. La saison dernière lors de la 37ème journée, Lyon s’était incliné à la Meinau (2-3), ce qui avait bien failli lui couter très cher. Seul bon souvenir récent : la victoire 2-0 sur Strasbourg le 24 août dernier (buts de Terrier et Traoré), au cœur d’un début de saison compliqué pour les deux équipes.

    Aujourd’hui elles se retrouvent à la Meinau avec d’autres idées en tête. La grande différence, c’est que les Strasbourgeois n’ont plus rien à perdre en championnat (à moins d’un petit miracle, ils ne seront pas européens par ce biais) quand Lyon est au duel serré avec Lille, Marseille ou Saint-Etienne, libérés de toutes autres compétitions.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club