En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Thomas Tuchel : « tout le monde doit se sentir important »

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Thomas Tuchel : « tout le monde doit se sentir important »

    6 janv. 2019

    GSI Pontivy (N3) - PSG (20h45 à Lorient, Stade du Moustoir)

    Hier, veille du premier match de l’année du PSG, en Coupe de France face aux amateurs du GSI Pontivy (20h45), Thomas Tuchel a fait un point complet sur son groupe et ce qu’il attend de la rencontre de ce soir.

    Paris a repris l’entraînement uniquement le 4 janvier, soit 48 heures seulement avant ce match de Coupe de France…

    C’était tard mais pas trop tard. C'était nécessaire d'avoir un bon repos. Les joueurs ont chacun suivi un programme d’entraînement individuel. Vendredi, on a repris avec le groupe, c'était bien. Il y avait un bon état d'esprit. Tout le monde est content de revenir et de recommencer. L'important était de préparer sérieusement le match match de coupe et de faire deux entraînements sérieux.

    Vous êtes satisfait de l'état physique dans lequel vous avez retrouvé vos joueurs ?


    Nous ne sommes pas à 100 %, mais pour le match de Coupe, le défi est de jouer sérieusement, avec intensité, pour être prêt à recommencer cette année. Nous allons jouer des matches tous les trois jours, ça va être très dur.

    Vous récupérez au passage un blessé de longue date, Layvin Kurzawa. Il est prêt à jouer ?

    Il est prêt, il a fait beaucoup entraînements avec l'équipe. Il était sur le banc contre Orléans. La surface était compliquée, ce n'était pas le moment d'essayer des choses. Maintenant, il est possible qu'il joue. Pour Thiago (Silva) et Ney (Neymar) aussi, il est possible qu’ils jouent.

    « Mon avis est clair : nous avons besoin de joueurs au milieu de terrain »

    Vous allez disputer sept matches avant le huitième aller de Ligue des champions contre Manchester United… Allez-vous donner la priorité à certains matches ?


    Je ne pense pas à Manchester United. C'est très important qu'on arrête de parler de Manchester United. C'est en février et dimanche, c'est le match contre Pontivy et ensuite nous jouons contre Guingamp. On doit être intelligents dans l'utilisation des joueurs. Après Doha (ndlr : le PSG sera en stage au Qatar du 14 au 17 janvier), nous aurons des matches tous les trois jours, c'est incroyable. Il n'y a pas de pause, pas de repos pour nous. J'espère qu'on n'aura pas de joueurs blessés, tout le monde doit se sentir important.

    Le mercato hivernal, espérez-vous toujours retrouver votre ancien joueur, Julian Weigl ?


    Je peux donner mon avis mais je ne suis pas responsable pour l'argent et le mercato. Mon avis est clair : on a besoin de joueurs au milieu de terrain.

    Adrien Rabiot s’entraîne avec le groupe, mais n’est plus concerné par le projet collectif de l’équipe, ce n’est pas trop compliqué à gérer ?


    Ce n'est pas facile. Il doit être professionnel et nous aussi. Ce n'est pas le premier joueur dans un vestiaire avec une situation comme ça. Je suis convaincu qu'il peut rester professionnel parce qu'il était top professionnel jusqu'ici. J'attends ça de lui. On doit attendre, tout peut arriver. C'est une situation entre le club et Adrien. C’est un joueur du PSG et c'est pour ça qu'il est à l'entraînement.

    Pontivy est une équipe amateur. Prépare-t-on ce match comme les autres ?

    
C'est très difficile. Depuis le tirage au sort, ils n'ont pas joué. Ce n'est pas facile de trouver des images... C'est une équipe de 5ème division, donc nous serons favoris. Nous voulons gagner, c'est clair. C'est important de jouer sérieusement. Quand on joue avec le maillot du PSG, on joue sérieusement, on joue pour gagner.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club