En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Top chef à l'Etihad Stadium

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Top chef à l'Etihad Stadium

    7 août 2020

    Manchester City - Real Madrid (21h) aller 2-1

    A eux deux, ils cumulent 8 Ligues des Champions. 5 pour Zidane (toutes avec le Real, 4 comme entraineur, une comme joueur) et 3 pour Guardiola (toutes avec le Barça, 2 comme entraineur, une comme joueur). Aucun stade accueillant des matchs de Ligue des Champions ne présente des bancs aussi bien garnis. Pourtant, vers 23 heures, peut-être un peu plus en cas de prolongation, il n’en restera plus qu’un. Le final 8 de Lisbonne se jouera sans l’un des deux meilleurs entraineurs du moment. Deux même si on ajoute Klopp (Liverpool), sorti dès les huitièmes de finale.

    Auteur d’un coup de maître à San Bernabeu le 26 février dernier, City avait profité de l’absence d’Eden Hazard (blessé) et de la nervosité défensive des Espagnols (faute dans la surface de Carvajal en fin de match donnant un penalty et expulsion de Ramos un peu plus tard) pour s’imposer 2-1 après avoir été mené 1-0 à l’heure de jeu. Depuis ce jour, le monde a changé. Et plus de 5 mois plus tard, les deux équipes se retrouvent à l’Etihad Stadium pour un match retour très ouvert. Intraitables depuis la reprise, les deux formations ont confirmé leur statut de favori pour le titre. Sauf qu’une seule des deux ne sera en mesure de défendre ses chances à Lisbonne.

    Complètement faussée par le huis clos, la notion de « match aller » ou « match retour » ne peut plus être prise en considération. Au grand dam des Anglais qui voient leur exploit du mois de février réduit à néant au moment de jouer la manche retour. A tel point que le principal avantage des Citizens (le seul ?) est l’absence de Sergio Ramos, suspendu. Véritable socle de la défense madrilène, le capitaine va terriblement manquer. On se souvient d’ailleurs que la saison dernière déjà, Ramos (qui avait volontairement pris un jaune à Amsterdam lors du match aller) n’avait pas participé à la déroute contre l’Ajax à Madrid. En face, Guardiola ne peut pas compter sur Agüero, blessé depuis le 22 juin et qui s’est fait opérer du genou.

    Le duel Zidane-Guardiola, c’est aussi un match entre deux entraineurs qui se respectent énormément. « Il fait beaucoup de bien au football » dit Guardiola de Zidane. « Il a toujours démontré qu’il était le meilleur » pense Zizou. Une admiration réciproque qui rendra peut-être l’élimination moins amère ? Pas sûr pour de tels champions…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club