En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Tout à gagner !

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Tout à gagner !

    7 avr. 2019

    > Reims - Lille (15h)

    Un promu déjà assuré de se maintenir depuis plusieurs semaines, et un dauphin qui comptera au minimum 4 points d’avance sur le 3ème et 10 sur le 4ème à la fin de la journée… Reims comme Lille ont surtout beaucoup à gagner cet après-midi et rien à perdre.

    Un match de foot où, quoi qu’il arrive, il n’y aurait pas de perdant… Oui, ça peut exister, et le Reims - Lille de cet après-midi en est un. Des raisons de vouloir gagner, on en trouve plein de deux côtés, mais des dangers de perdre, pas franchement, à moins d’aller chercher la petite bête.

    Reims de son côté veut se rattraper après la claque reçu à Strasbourg la semaine dernière (0-4). C’est ce qui motive le promu avant tout, mais ce n’est pas le seul enjeu du match. En cas de succès, le Stade de Reims passerait devant l’OM et s’emparerait de la 5ème place. En cas de match nul, le promu resterait toujours en course pour le TOP 5, un petit point derrière l’OM et 3 derrière les Vers (4èmes). Une défaite ne condamnerait pas David Guion et ses joueurs dans cette lutte pour le TOP 5, les laissant à deux points des marseillais et 4 des Verts (qu’ils vont recevoir lors de la 33ème journée).

    Pas de pression au stade Auguste Delaune...

    « On a toujours su rebondir dans les moments difficiles », prévient David Guion, qui souligne l’exploit réussi par ses joueurs qui étaient restés invaincus depuis le début du mois de décembre avant de perdre à la Meinau. « Faire une série de quatre mois pour un promu, c’est exceptionnel. On peut dire que l’équipe a vraiment progressé ». S’il attend une réaction de ses joueurs, David Guion ne tarit pas d’éloges sur son adversaire. « C’est une équipe performante dans tous les secteurs, ce n’est pas une surprise de les retrouver à la deuxième place. En plus d’avoir une défense solide, on sait qu’ils peuvent faire la différence à tout moment offensivement. On sait que c’est possible d’embêter le LOSC car on l’a déjà fait une fois. Maintenant, Lille a aussi évolué, a continué à engranger de la confiance et à progresser. Le fait que le LOSC soit le dauphin du PSG veut tout dire. » explique l’entraîneur du Stade de Reims.

    De son côté, Christophe Galtier n’en pense pas moins à propos du promu. « Le Stade de Reims est une équipe très difficile à manœuvrer, très joueuse. Au match aller, l’équipe de David Guion, qui fait un excellent travail, nous avait bien bloqués : ils vont chercher à réitérer cela. Et puis ils vont jouer sans aucune pression puisque leur objectif de promu était le maintien. Sans compter qu’ils sont toujours en course pour une place européenne. »

    La pression, ce n’est pas ce que l’on devrait trouver en priorité au stade Auguste Delaune. Car si Lille peut s’offrir un ou trois points de plus sur Lyon (et porter son avance à 7 points en cas de victoire), battu hier par Dijon, il en restera toujours quatre entre les Dogues et les Gones au coup de sifflet final, dans le pire des cas.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club