En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Tout ou rien

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Tout ou rien

    27 nov. 2019

    > Zénith St-Petersbourg - Lyon

    Attention à l'ascenseur émotionnel pour les Lyonnais qui peuvent repartir de Russie qualifiés pour les huitièmes ou en grand danger dans leur groupe...

    Deuxième de son groupe avec trois points d’avance sur les Russes, l’Olympique Lyonnais peut valider dès aujourd’hui sa qualification pour les huitièmes de finale. Pour ça, il faut que les Gones l’emportent à Saint-Pétersbourg ou obtienne un match nul en marquant au moins deux fois pendant que Benfica ne gagne pas à Leipzig. Comme le match aller s’est soldé sur le score de 1-1, les protégés de Rudi Garcia aborderaient le dernier match avec 3 points d’avance sur les Russes (et une meilleure différence de buts particulière) et 4 sur les Portugais (dans le pire des cas). On peut donc considérer que les Lyonnais sont en ballottage favorable pour terminer à une des deux premières places du groupe.

    Une victoire aurait même l’intérêt de leur offrir la possibilité de terminer en tête du groupe en cas de victoire sur Leipzig le 11 décembre prochain au Groupama Stadium.

    En revanche, en cas de défaite face à Ivanovic et ses coéquipiers, Jean-Michel Aulas pourrait voir rouge. Le président de l'OL verrait les Russes passer devant Lyon (à la différence de but particulière) qui, si Leipzig bat Benfica, n’aurait plus son destin entre ses mains. Une victoire des Russes au Stade de la Luz le 10 décembre enverrait les Gones en Ligue Europa…

    Le premier but de Dembélé en C1 attendu

    Des considérations sur lesquelles Rudi Garcia a volontairement zappé hier en conférence de presse. « On vient ici pour gagner, comme on le fait partout » a lâché le successeur de Sylvinho qui a surtout évoqué les progrès de son équipe depuis son arrivée. « On joue vers l’avant, on a des occasions de but, on a retrouvé une équipe », n’hésite pas à déclarer l’entraîneur de l’OL.
    Malheureusement, il n’aura pas trois de ses meilleurs joueurs (Depay, Aouar et Thiago Mendes) pour cette rencontre décisive et, bien qu’il minimise ces absences, cela pourrait lui couter cher. Si cela s’est plutôt bien passé au Groupama Stadium face à Nice (victoire 2-1), en revanche, l’OL a bu la tasse au Vélodrome, sans Depay au coup d’envoi puis Aouar en deuxième période. Pour ne rien arranger, Martin Terrier qui était une des solutions envisagées, est malade et a dû déclarer forfait ce midi. Garcia a donc opté pour un 3-5-2 en rappelant une fois de plus Marcelo aligné au côté de Denayer et Andersen.

    Pour s’imposer en Russie, où le Zénith en a mis trois à Benfica, Garcia espère le réveil en Ligue des Champions de Moussa Dembélé. Auteur de 10 buts en 13 matchs de Ligue 1 (dont il est le meilleur buteur), le n°9 lyonnais n’a pas encore trouvé le chemin de filets en Ligue des Champions. C’est le moment où jamais.

    > Les compositions officielles :

    Zénith : Kerzhakov - Karavaev, Ivanovic (cap.), Rakytsky - Driussi, Ozdoev, Santos - Kouzyaïev, Barrios - Dzouba, Azmoun

    Lyon : Lopes - Dubois, Marcelo (cap.), Denayer, Andersen, Marçal - Reine-Edelaïde, Tousart - Cornet, Traoré, Dembélé

    Classement du groupe G :

    RB Leipzig, 9 pts +2

    Lyon, 7 pts +3

    Zenith St-Pétersbourg, 4 pts -1

    Benfica Lisbonne, 3 pts -4

    Aujourd’hui :

    18h55 : Zénith St-Pétersbourg - Lyon

    21h : RB Leipzig - Benfica

    Mardi 10 décembre (21h) :

    Lyon - RB Leipzig

    Benfica Lisbonne - Zenith St-Petersbourg


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club