En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Un choc qui peut rapporter gros

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Un choc qui peut rapporter gros

    10 nov. 2019

    > OM - Lyon (21h)

    Avant d'être un match entre Garcia et Villas-Boas, l'Olympico peut surtout permettre à l'OM de faire un retour vers les sommets en remontant à la 2ème place. Côté Lyonnais, il peut valider la très bonne passe de l'équipe depuis l'arrivée de son nouveau coach avec une troisième victoire de rang en Ligue 1 qui lui permettrait de revenir à un point de son adversaire du soir.

    A force de parler du retour de Rudi Garcia à Marseille, pour lequel Dimitri Payet a chauffé le comité d’accueil (ce qui n’est pas le mieux qu’il ait pu faire), on en a oublié que le choc ce la 13ème journée pouvait surtout avoir d’énormes conséquences pour les deux équipes. Même si André Villas-Boas préfère parler de « match important émotionnellement », plus que sportivement, les faits sont là : en cas de victoire, l’OM, souvent décrié depuis le début de saison, à l’étroit dans un effectif limité et trop irrégulier, peut tout simplement devenir le dauphin du PSG en cas de victoire ! Coté Lyonnais, une troisième victoire de rang permettrait aux Gones de se relancer définitivement, en revenant à 2 points du podium. A hauteur de leur adversaire du jour et concurrent pour le podium justement.

    De quoi oublier qu’au soir de la 9ème journée, les Lyonnais étaient 14èmes et les Marseillais 8èmes… Depuis, l’OM a alterné le bon (victoire sur Lille lors de la 12ème journée) et le moins bon (défaite au Parc 0-4), mais ne s’est jamais écarté de son objectif prioritaire, le seul pour son entraineur : le podium. Côté Lyonnais, Jean-Michel Aulas n’a pu faire autrement que de se séparer de Sylvinho et depuis tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

    Sauf que pour cet Olympico tant attendu, Depay (blessé) et Tousart (suspendu), deux des piliers de l’équipe façonnée par Garcia, sont absents et risquent de beaucoup manquer. Pour les remplacer, Garcia a d’ailleurs changé son schéma de jeu, passant d’un 4-4-2 à un 4-2-3-1, avec Reine-Adelaïde encadré par Cornet et Traoré derrière Dembélé.

    Côté Olympien, Sakaï suspendu et Sarr repassé derrière, il fallait le remplacer devant. C’est Lopez que Villas-Boas a choisi plutôt que Germain, alors que Kamra est logiquement reconduit au poste de sentinelle.

    Pour s’imposer et revenir vers les sommets, l’OM compte bien sûr sur Benedetto, qui vient d’enchainer deux matchs sans marquer (au Par cet face à Lille). A lui de montrer qu’il peut aussi être présent dans les grands rendez-vous.

    > Les équipes officielles

    OM : Mandanda (cap) - Sarrn Caletaca-Car, Alvaro, Amavi - Rongier, Kamara, Sanson - Lopez, Benedetto, Payet

    Lyon : Lopes - Dubois, Denayer, Andersen, Koné - Aouar (cap.), Thiago Mendes - B. Traoré, Reine-Adélaïde, Cornet - Dembélé


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club