En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Un derby tant attendu...

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Un derby tant attendu...

    3 févr. 2019

    > Nîmes - Montpellier (15h)

    25 ans. Cela fait 25 ans que les Costières attendent Montpellier pour un derby en Ligue 1. Depuis la claque du match aller, les crocos attendent aussi le moment de prendre leur revanche...

    Après un début d’exercice tonitruant en championnat (7 victoires en 12 journées), Montpellier accuse le coup ces dernières semaines avec une seule victoire sur les six derniers matchs (2-0 face à Caen le 27 janvier dernier). Un coup de moins bien qui a permis aux membres du podium (PSG, Lille, Lyon) de prendre leurs distances avec les hommes de Michel der Zakarian, 6èmes. 
    De son côté, le Nîmes Olympique, réalise une très bonne saison pour son retour parmi l’élite, mais est trop inconstant pour se rassurer complètement, malgré une belle 11ème place (aucun succès en Ligue 1 entre le 25 août et le 19 octobre). Avant le derby, les hommes de Bernard Blaquart restent sur deux défaites consécutives face à Toulouse (1-0) et l’OGC Nice (2-0). 

    Deux équipes en quête de résultats qui auront donc à cœur de se relancer. Mais ce match classé à « fort risque » par les autorités se jouera sans supporters montpelliérains, interdits de déplacement. Une absence vécue comme une véritable injustice par les supporters de Montpellier qui n’ont pas oublié le vol de leur bâche historique en mai 2018 et dont un morceau est réapparu dans les tribunes de la Mosson lors du match aller. C’en était suivis des incidents qui avaient provoqué deux interruptions de match et des mouvements de foule causant deux blessés.

    A l'aller, le derby était arrivé trop tôt

    Alors que les Montpelliérains ont promis de se rendre quand même aux Costières malgré l’interdiction (sans parcage officiel), le match pourrait encore se dérouler dans une extrême tension. « Nîmes n’a plus connu l’élite depuis les années 1990. Ce serait beau d’y aller avec ce club et ses supporters qui sont géniaux. Un derby contre Montpellier, ce serait énorme », expliquait Teji Savanirer en novembre 2017 alors que Nîmes était encore en Ligue 2. Un souvenir qui suffit à présenter l’importance de ce derby. Un an et demi plus tard, celui qui a manqué le déplacement à Montpellier pour cause de suspension, ne manquerait pour rien au monde le match retour.

    Sèchement battus à l’aller (0-3), les Gardois veulent leur revanche. « Ce soir-là, on s’est manqué complètement, expliquait Bernard Blaquart au Midi Libre. On n’avait pas été nous-mêmes. Je crois qu’il était arrivé trop tôt pour nous. On était encore dans la découverte de la Ligue 1. On a voulu préparer ce match comme un autre, et on ne l’a pas abordé comme un derby. Puis on n’a pas su gérer le contexte, compliqué, avec les incidents, l’interruption de la rencontre, etc. ».

    Depuis, le temps a passé. Nîmes s’est convaincu qu’il avait le niveau de la Ligue 1 et aborde le derby avec un autre état d’esprit. « Pas le jouer avant, déjà. La pression arrive toute seule (…) Ensuite, il faudra garder une grande maîtrise pendant. Arriver à mettre une grosse intensité, maîtriser leur trio offensif et, surtout, faire sauter leur verrou défensif. C’est notre plus gros défi, sportif, au-delà du derby. Pour ça, comme toujours, il faudra être efficace ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club