En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Une finale à aller chercher

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Une finale à aller chercher

    3 avr. 2019

    > PSG - Nantes (21h)

    Après Guingamp et Manchester United, tous les deux venus gagner au Parc dans des circonstances incroyables, le PSG est prévenu. Grand favori du match de ce soir, le club de la capitale ne doit surtout pas penser avoir gagné avant de jouer.

    Questionné en conférence de presse sur la défaite du PSG devant Manchester United au parc, Vahid Halilhodzic n’y était pas allé de main morte : «  comment a-t-on pu accepter que les joueurs viennent tout seuls au stade deux heures avant le match ? Pour leur faire plaisir ? La préparation de Paris avant Manchester, c’est une faute grave. C’est indigne d’un grand club. C’est amateur, incompréhensible. La leçon, c’est : tu as agi comme un petit, donc tu as le résultat d’un petit »

    Interrogé sur cette remarque, Thomas Tuchel avait botté en touche : « honnêtement je ne peux pas perdre ma concentration et mon énergie sur les critiques de Monsieur Halilhodzic ». Depuis, « coach Vahid » s’est excusé et tout est rentré dans l’ordre. Mais la réflexion de l’entraîneur nantais a eu pour effet de faire une petite piqûre de rappel aux Parisiens. Car avant « l’accident » Manchester, il y avait déjà eu un avertissement avec la défaite en Coupe de la Ligue contre Guingamp (2-1). Un autre match aux concours de circonstances incroyables qui a éliminé le club de la capitale d’une compétition.

     

    Paris est maître de son destin

    Deux défaites au Parc qui ont l’avantage de prouver une chose : Paris a les cartes en main et le résultat du match ne dépend que de lui. Pour avoir manqué de concentration et de sérieux face au Bretons, puis avoir sans doute pensé être qualifiés avant de jouer contre les Anglais, Paris a payé cash. Le voilà prévenu avant d’affronter Nantes ce soir. Car sur le papier, avec la 14ème défense et la 15ème attaque de Ligue 1 en 2019, les Canaris n’ont pas les moyens de gêner le PSG. Mais ça, c’est sur le papier. Et un grand danger guette Paris : se croire déjà en finale sous prétexte que Nantes n’a pris que 8 points au cours de ses 10 matchs de championnat joués en 2019 (ce qui en fait la 17ème équipe de Ligue 1 sur cette période).

    « On ne pense pas encore à la finale ni au championnat (ndlr : Paris pourrait être sacré champion dès dimanche contre Strasbourg), explique Tuchel. Le défi est d’être concentré sur le match. On doit être très attentifs, êtres bien préparés pour ce match. Il manque beaucoup de joueurs, il est nécessaire qu’on joue ensemble et qu’on soit concentrés uniquement sur le match de demain ».

    Toujours privé de Neymar (qui a bien repris l’entraînement comme prévu), Cavani, Meunier et Di Maria, Paris pourra toutefois compter sur les retours de Draxler et Alvès sur le banc.

    Côté Nantais, si Waris et Girotto, absents dimanche contre Lille, sont de retour, en revanche, Boschilia, qui était incertain, a été jugé trop juste.

    > Les équipes officielles

    PSG : Areola – Marquinhos, Thiago Silva (cap.), Kimpembe – Kehrer, Verratti, Kurzawa, Bernat, Diaby – Mbappé, Choupo Moting

    Nantes : Dupé - Ié, Carlos, Pallois – C. Traoré, Rongier (Cap.), Touré, Girotto, Kwatteng - Coulibaly, Eysseric.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club