En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Vieira - Balotelli, je t'aime moi non plus

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Vieira - Balotelli, je t'aime moi non plus

    11 mars 2019

    Hier, l'Italien a été le boureau de son ancien coach...

    Plutôt discret, poli et peu adepte des conflits, Patrick Vieira fait tout ce qu’il peut pour minimiser la relation très compliquée qu’il entretenait avec Mario Balotelli lors de la première partie de saison. Le champion du monde 1998 a toujours expliqué qu’il n’avait pas de problème avec Balotelli, mais que ce dernier « avait sans doute besoin d’un nouveau challenge ».

    Dans un long entretien accordé à La Provence et paru avant le match hier, l’international italien reconnaissait de son côté un problème avec son ancien coach. « C’était plus un problème avec Vieira. Je le connais comme personne depuis longtemps, on a joué ensemble. Et je l’aime bien comme personne. Mais notre relation joueur-entraîneur n’était pas très bonne... », a expliqué Super Mario.

    Unique buteur du match contre son ancien club, Mario Balotelli a sans doute avivé encore plus de regrets du côté des Niçois après ses six premiers mois catastrophiques (aucun but en x matchs). Patrick Vieira n’a toutefois pas manqué de l’épingler dans son analyse d’après match. « Ça a été plutôt compliqué, mais pour Marseille aussi. C’est un peu à l’image du match aller, dans l’ensemble on ne peut pas dire que Marseille a été meilleur, mais à l’arrivée on perd, a déclaré Patrick Vieira. C’est à l’image de notre saison, on a du mal à se créer des occasions, mais dans l’ensemble on n’a pas été trop en danger. On a manqué un peu d’expérience sur le but, Patrick (Burner) est au duel avec Mario (Balotelli), qui avec l’expérience finit bien l’occasion, alors qu’il a été plutôt inexistant. Ca ne change rien, à l’arrivée le match est perdu, que ce soit lui ou quelqu’un d’autre qui marque ». Un but qui a quand même eu du mal à passer.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club