En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Guardiola face à son pire ennemi

    PREMIER LEAGUE

    Etranger

    PREMIER LEAGUE

    Guardiola face à son pire ennemi

    3 janv. 2019

    > Manchester City - Liverpool (21h)

    Toute l'Europe a les yeux rivés sur le dernier match du Boxing Day anglais entre les Citizens et les Reds. Ou Guardiola face Klopp, l'entraîneur qui l'a déjà battu à 8 reprises sur 15 confrontations.

    C’est le match qui passionne toute l’Europe du foot. Ce soir, Liverpool a l’opportunité de faire un grand pas vers le titre en prenant 7 points d’avance sur Manchester City (et 6 sur Tottenham qui resterait deuxième). Mais dans le même temps, City peut relancer complètement le championnat en se rapprochant à 4 points du leader. Dans les deux camps, on est loin de la tension extrême qui a pu entourer certains gros chocs de Premier League. Avant la rencontre, Guardiola comme Klopp ont surtout tressé des louanges à leurs adversaires du soir. « C'est un match normal contre Manchester City. Mais un match très difficile, l'un des plus difficiles qu'on puisse jouer dans le football moderne, explique Jurgen Klopp. C'est une équipe vraiment très forte avec un entraîneur extraordinaire. Vous ne savez jamais (à quoi vous attendre) avant de les jouer. Il nous faut être aussi bien préparés que possible, être courageux, pleins d'envie et de rage, comme lors des autres matchs. Notre adversaire est, selon moi, toujours le meilleur du monde ».

    De son côté, Pep Guardiola y a également été de son compliment envers son adversaire, estimant que les Reds étaient « possiblement la meilleure équipe d'Europe ».
    Ce qui est sûr, c’est que l’entraîneur catalan ne garde pas un bon souvenir de ses dernières confrontations face à Liverpool. En avril dernier, les Citizens se faisaient expulsés de la Ligue des Champions en quart de finale par les Reds, sans somations (victoires 2-1 des Reds à Manchester puis 3-0 net et sans bavure lors du match retour). Ce n’est pas le match nul ramené par les Citizens d’Anfield au mois d’octobre (0-0) qui a consolé les Citizens présentés parmi les favoris pour remporter la C3. Il y a un an quasiment jour pour jour (c’était le 14 janvier) la défense de City avait explosé face à l’armada offensive des Reds (4-3).

    City reste sur trois défaites et un nul face aux Reds

    Pour retrouver le dernier succès des Mancuniens sur les Reds, il faut remonter à 15 mois en arrière. C’était le 9 septembre 2017 et une victoire sans appel des hommes de Guardiola sur ceux de Klopp (5-0).

    Depuis, Guardiola n’a plus réussi à battre Klopp, restant sur un nul et trois défaites en 4 confrontations. L’entraîneur allemand est d’ailleurs l’un des seuls entraineurs au monde à posséder un bilan largement positif face à l’Espagnol. D’abord avec le Bayern et Dortmund, puis avec City et Liverpool, les deux hommes se sont rencontrés à 15 reprises, pour 8 victoires en faveur de Klopp, 5 défaites et 2 matchs nuls.

    Pour contrer Guardiola, Klopp a désormais une tactique bien rodée qui consiste à pratiquer un « contre-pressing », en avançant sur l’équipe adverse dès la perte du ballon pour le récupérer le plus près possible du but adverse. De quoi gêner une équipe qui aime avoir la possession et relancer en petites passes de derrière.

    Pour Gauardiola, le défi de ce soir est de trouver la solution pour contrecarrer les plans de son adversaire. Pour espérer rééquilibrer un peu la balance de leurs duels.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club