En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    La déchéance de Balotelli

    SERIE A

    Etranger

    SERIE A

    La déchéance de Balotelli

    30 oct. 2019

    Quand Super Mario tombe dans l'oubli

    A Brescia, où il a signé l'été dernier, on est loin des débuts fracassants de Balotelli avec Nice (septembre 2016) ou l'OM (janvier 2019). Plus rien ne va pour Super Mario qui perd ses nerfs...

    4 titularisations, 386 minutes de jeu et une place de relégable en puissance au classement : à Brescia, Mario Balotelli est en train de se faire oublier. La preuve : avant l’annonce des sélections italiennes, on ne parle même plus de lui. Certes, les 4 matchs de suspension hérités de son passage à l’OM ont empêché l’international italien de disputer les premières rencontres de Série A, mais quand il est sur le terrain, l’ancien prodige du football italien semble complètement hors du coup. Pour preuve, cet incroyable raté face à l’Inter hier soir, qui aurait pu permettre à son équipe de revenir à 1-1 (Brescia s’est finalement incliné 1-2).

    Résultat : la savante opération financière montée par son célèbre agent, Mino Raiola, qui a orchestré son retour dans le club de la ville de son enfance, promu en Série A, est en train de tomber à l’eau. Explication : selon le Corriere de la Sera, super Mario a accepté de faire de gros sacrifices sur son salaire (1 millions d’euros bruts annuel) pour sa première année de contrat, avec la possibilité de gagner 4 fois plus dès la saison prochaine. Pour ça, il faut que deux conditions soient réunies : 1. Que Balotelli marque au moins 15 buts et 2. Que Brescia sauve sa place en Série A…

    Il perd ses nerfs

    Et le moins que l’on puisse dire est que le joueur de 29 ans (oui, déjà !) apparaît particulièrement stressé par la situation. Samedi dernier face au Genoa de Thiago Motta, relégable avant le match, où Brescia s’est incliné (1-3), l’ancien Marseillais a pété les plombs. Furieux d’être remplacé, Balotelli a donné un coup de pied dans les appareils photos installés dans la zone réservée aux journalistes. L'un d'entre eux est déjà venu présenter la note au club...

    Fin septembre, Eugenio Corini plaçait encore beaucoup d’espoirs en lui. « Mario est arrivé avec une grande motivation, c’est un footballeur extraordinaire et il va nous donner un coup de main », avant d’ajouter qu’il attendait plus de lui. « Il a de grandes qualités pour faire beaucoup plus ». Aujourd'hui, l'entraîneur italien attend encore

    Il y a trois ans, après son arrivée à Nice au lendemain d’une saison sans à Milan (1 but en 20 apparitions), Balotelli avait inscrit 4 buts lors de ses deux premières apparitions sous le maillot azuréen ; puis 3 buts en 3 matchs avec l’OM après son transfert en janvier 2019, après 6 mois sans jouer quasiment avec les Aiglons… Cette fois, il semble que la magie super Mario ait plus de mal à réapparaitre…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club