En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    La résurrection d'Alexis Sanchez

    COPA AMERICA 2019

    Etranger

    COPA AMERICA 2019

    La résurrection d'Alexis Sanchez

    3 juil. 2019

    > Chili - Pérou (2h30)

    Après 18 mois catastrophiques avec Manchester United qui fait de lui l'un des plus gros flops de Premier League, Alexis Sanchez renait avec le Chili, dont il est l'un des principaux artisans du beau parcours en Copa America.

    Encore un but, que tout le Chili attend ce soir en demi-finale face au surprenant Pérou, et Alexis Sanchez aura marqué autant de fois lors de la Copa America qu’en Premier League depuis qu’il a endossé le maillot de Manchester United.

    Recruté par les Red Devils en janvier 2018 en échange d’un chèque de 35 M€ alors qu’il ne lui restait plus que six mois de contrat à Arsenal, le Chilien âgé aujourd’hui de 30 ans est tout simplement l’un des flops les plus retentissants de la Premier League.

    A côté de celui qui perçoit le plus gros salaire du championnat (estimé à 24 M€ annuel, hors primes), le transfert de Yoann Gourcuff à Lyon n’est plus un accident industriel mais une petite opération commerciale qui a mal tourné… Fin mai, le Chilien a même présenté ses excuses aux supporters sur les réseaux sociaux. « Ce fut une saison très difficile… les fans sont ceux qui méritent des excuses car ils vous soutiennent toujours, peu importe ce qui se passe. Personnellement, je n’ai pas réalisé ma performance attendue à cause de blessures imprévisibles », a écrit l’attaquant de la Roja avant de s’envoler pour le Brésil jouer la Copa America.

    Et quelle n’est pas la surprise des supporters mancuniens en voyant l’ancien joueur d’Arsenal péter la forme lors de la compétition continentale. En quatre matchs avec la Roja, le flop de l’année en Angleterre a claqué deux buts et délivré une passes décisive. « Ses performances commencent à enterrer une sombre saison avec Manchester United, écrit même le quotidien chilien, El Mercurio. Désigné meilleur joueur du premier tour par un site de statistiques, l’ancien joueur de Barcelone vit une sorte de renaissance qui pourrait lui permettre de quitter United la tête haute. L’hiver dernier, c’est tout juste si Manchester était prêt à payer pour se débarrasser de lui et son imposant salaire. Aujourd’hui il est en passe de redevenir un attaquant de tout premier plan.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club