En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    L'Algérie ne se cache pas

    CAN 2019

    Etranger

    CAN 2019

    L'Algérie ne se cache pas

    8 juil. 2019

    C'est le grandissime favori pour le titre

    4 matchs, 4 victoires, 9 buts marqués, aucun encaissé : le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Argentine tient son rang. Après les éliminations du Maroc, de l’Egypte et du Cameroun, les Algériens sont devenus les grandissimes favoris de la compétition avant le quart de finale qui les opposera au vainqueur du match entre le Mali et la Côte d’Ivoire (18h).

    Remporter le titre, 29 ans après le dernier sacre (en 1990 en Algérie) est un objectif que ne renie pas le sélectionneur des Fennecs. « On est plus que satisfait. On a réalisé une bonne performance, sans encaisser de but et en en marquant trois. On n'a pas réellement été en danger, et on a contrôlé ce match. (...) Il y a pas mal de temps qu'on dit qu'on est ici pour réaliser ce que personne ne croit peut-être, explique Djamel Belmadi. Nous, on y croit. C'est gratuit, ça ne coûte rien d'être ambitieux, même si les objectifs sont très élevés. Il se peut qu'on ne les atteigne pas, mais on fera le maximum pour ça », a soutenu l'ancien joueur du PSG et de l'OM après la victoire de son équipe hier soir.

    Pas question pour Belmadi de manier la langue de bois pour refuser le statut de favori. « C'est de la littérature, d'être caché, pas caché, on dirait qu'on joue à cache-cache... Favoris, pas favoris, ça ne veut rien dire. Je ne vais pas répéter d'où on vient. On sort d'une période délicate depuis 2014. On ne se cache pas ». Difficile en effet de cacher la qualité des performances de Riyad Mahrez et ses partenaires dans cette CAN…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club