En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le Real plonge dans la crise

    REAL MADRID

    Etranger

    REAL MADRID

    Le Real plonge dans la crise

    6 mars 2019

    Et maintenant, on fait quoi ?

    Madrid s’est réveillé avec la gueule de bois, se demandant si tout cela était bien réel. Après avoir été éliminé de la Coupe du Roi, puis perdu toutes ses chances de remporter la Liga, le club aux 13 Ligues des Champions s’accrochait à la C1 comme à une bouée de sauvetage. Et puis hier, la tornade Ajax est venue tout balayer sur son passage. « En une semaine on a tout perdu », lâchait Dani Carvajal. Les joueurs du Real, triple tenant du titre, avaient terminé dans le dernier carré de la C1 lors des 8 dernières saisons et sont tombés de haut. « Je n’ai jamais eu cette sensation, ce mal-être », explique le latéral droit espagnol, complètement dépassé par la fougue des Néerlandais hier soir. « C’est une sensation désagréable à laquelle nous ne sommes pas habitués », ajoute un Toni Kroos méconnaissable, que ce soit face à l’Ajax ou contre le Barça en coupe (il n’a pas joué le clasico en Liga). Il faut se tourner vers un nouveau venue à la Maison Blanche pour retrouver un peu d’optimisme. Thibault Courtois, qui n’est pas non plus à son meilleur niveau, veut être positif. « La crise ? C’est un grand mot. C’est un coup au mental. Ce qui est fait est fait, on va se relever, c’est le foot ».

    Pochettino, Hazard, Icardi...

    N’empêche que la fin de saison va être longue pour le gardien belge et ses coéquipiers. Longue et alimentée de toutes les rumeurs possibles et imaginables. L’avenir de Solari ? L’entraîneur argentin aurait été confirmé dans ses fonctions pour y terminer la saison. Les dirigeants de la Maison Blanche estiment qu’il n’y a plus rien à sauver et misent désormais sur un nouveau coach pour l’été prochain. La cible prioritaire reste Mauricio Pochettino, mais le technicien des Spurs va être difficile à débaucher. Mourinho ? La rumeur n’est pas fondée. Les chances de voir le Portugais (dont l’agent, Jorge Mendès est fâché vace Florentino Pérez) revenir au Real sont quasiment nulles.

    Au niveau des joueurs, outre Marcelo qui devrait partir (pour la Juve), d’autres cadres de Zidane pourraient aussi quitter le navire. On pense à Modric, attendu les bras ouverts par l’Inter, mais aussi Kroos, Bale (en disgrâce à Madrid) ou Navas (réduit au rôle de doublure sans être forcément moins performant que Courtois)…

    Hier, Santiago Bernabeu réclamait aussi la démission de Florentino Pérez que l’on tient pour responsable du départ de Ronaldo, et surtout de ne pas avoir cherché à la remplacer. Côté arrivées, Pérez rêve de Mbappé ou Neymar mais devrait engager Hazard. Même si le Belge fait incontestablement partie des meilleurs joueurs d’Europe aujourd’hui, on doute toutefois que cela soit suffisant pour relancer le Real. Le gros coup serait d’arriver à attirer Icardi. Mais le buteur argentin de l’Inter vient de faire savoir qu’il restait en Italie…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club