En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Manchester United  au révélateur

    Etranger

    Manchester United au révélateur

    13 janv. 2019

    > Tottenham - Manchester United (17h30)

    Comment va réagir le Manchester United de Solskjaer face à Tottenham ? C'est la curiosité du choc de la 22ème journée de Premier League, un mois avant le match aller contre le PSG en Ligue des Champions.

    Le PSG a Doha, Manchester United a Dubaï. Début janvier, le futur adversaire du club de la capitale en huitième de finale de la Ligue des Champions était aux Emirats Arabes pour préparer un gros début d’année 2019. Après avoir bien commencé l’année avec une quatrième victoire de suite en championnat à Newcastle (2-0), les hommes de Solskjeaer seront à Wembley en fin d’après-midi (17h30) avant un mois de février dantesque. Il commencera doucement avec des déplacements à Leicester (quand même) et Fulham, avant la réception du PSG en 8ème de finale aller et la réception derrière de Liverpool. En mars, United sera au Parc avant de se déplacer à Londres pour affronter les Gunners.

    Si le successeur de Mourinho a redonné de la vie à un groupe qui semblait au bord de la dépression, c’est seulement à partir de maintenant que les réels progrès de Manchester vont être évalués. Facile vainqueur de quatre équipes de bas de tableau, M.U. va se frotter à des adversaires plus coriaces.

    Le principal test pour les Mancuniens sera bien sûr défensif. Sans faire injure à Cardiff City, Huddersfield, Bournemouth ou Newcastle, aucun n’a dans ses rangs des attaquants du niveau de Kane (Tottenham), Salah (Liverpool), Neymar et Mbappé (PSG) ou Aubameyang (Arsenal). Si Pogba s’est montré à son avantage lors des quatre derniers matchs (4 buts et 3 passes décisives), c’est aussi parce que Solskjaer lui demande moins d’efforts défensifs que Mourinho. La curiosité est de savoir si, face aux grosses équipes, la position de Pogba (et son travail défensif) ne va pas déséquilibrer l’équipe et l’exposer. Avec Kane, mais aussi des joueurs comme Eriksen, Dele Ali ou Lucas, Tottenham a les moyens de faire mal à Manchester en profitant des espaces aperçus derrière ces dernières semaines.

    Solskjaer en a conscience et a encore travaillé sur la meilleure façon d’y remédier lors du stage de Dubaï. Il demande à ses joueurs de faire les efforts pour presser rapidement dès la perte du ballon. « Si vous perdez le ballon, cela ne me dérange pas si vous courrez pour le récupérer », répète celui qui prend confiance en même temps que son équipe.

    « Je crois que chaque jour et après chaque rencontre on se rapproche un peu de ce que l’on veut mettre en place », explique le technicien norvégien.

    Pour lui aussi, ce choc de la 22ème journée face à Tottenham n’est pas une rencontre comme les autres. Pour lui sans doute encore plus que pour tout le monde. Sur le banc d’en face, il y aura Mauricio Pochettino, dragué avec insistance par les dirigeants mancuniens. Gagner à Wembley serait forcément un message fort.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club