En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    MLS : des stars, mais pas que…

    MLS

    Etranger

    MLS

    MLS : des stars, mais pas que…

    16 mai 2019

    Gros plan sur le championnat américain

    Au sein des 24 franchises de la MLS, on trouve peut-être moins de stars en fin de parcours, mais sûrement plus de joueurs en pleine force de l'âge et capables d'offrir à la vitrine du foot US une nouvelle crédibilité.

    S'il est un championnat qui ne cesse de progresser, et de gagner en compétitivité sportive depuis une petite dizaine d'années, c'est bien la MLS. Boosté par l'arrivée de quelques anciennes gloires européennes, mais pas que, le championnat nord-américain s'ouvre de plus en plus à d'autres profils de joueurs, certains étant même en pleine force de l'âge, à l'instar de l'international italien Sebastian Giovinco qui y a brillé de mille feux pendant quatre saisons, en passant de la Juventus au Toronto FC à l'âge de 28 ans (il a rejoint le club saoudien d'Al Hilal en janvier dernier). Dans l'ombre d'Ibrahimovic aux Los Angeles Galaxy, ou de Wayne Rooney à DC United, les noms sont moins prestigieux que les Beckham, Henry ou Pirlo, têtes d'affiche de la reconquête, mais plus adaptés à un contexte de plus en plus relevé. Ainsi de Luciano Acosta, milieu de terrain argentin de 25 ans de DC United, qui fut à deux doigts de signer au PSG cet hiver pour assurer l'intérim de Neymar, ou du Français Romain Alessandrini, 30 ans, passé de la Coupe d'Europe avec l'OM au Los Angeles Galaxy il y a un an.

     

    Une diaspora française de plus en plus forte

    En attendant la phase finale qui opposera 14 équipes en matches éliminatoires, du 19 octobre au 10 novembre, avec l'arrivée d'une nouvelle franchise, le FC Cincinnati, on retiendra aussi la présence de nouveaux techniciens ayant déjà fait leurs preuves en Europe, comme Rémi Garde à Toronto ou le Néerlandais Franck de Boer à Atlanta, en remplacement de celui qui est devenu sélectionneur du Mexique, Gerardo "Tata" Martino, ou en Amérique du Sud, comme Guillermo Barros Schelotto, champion d'Argentine avec Boca Juniors. Malgré les départs de quelques cadres de l'épreuve, les Giovinco, Almiron (à Newcastle), David Villa (au Japon avec Iniesta), l'ancien parisien Van der Wiel et le local Clint Dempsey qui a raccroché, le niveau général n'a jamais paru aussi relevé, en témoigne le départ de l'international anglais de 38 ans, Ashley Cole, non retenu par LA Galaxy, vers Derby County. En d'autres temps, son seul cv aurait suffi à lui ouvrir n'importe quelle franchise... Ce n'est plus cas aujourd'hui et c'est certainement une bonne nouvelle pour un foot américain qui monte en régime avec des universités (véritables centres de formation dans lesquels les clubs pros se servent) de plus en plus performantes, et un système de détection qui fait la part belle aux partenariats avec les clubs européens.

    Seize français étaient au départ de cette 24ème édition, avec une forte présence tricolore à Montréal dans le sillage de Garde (Novillo, Camacho, Sagna, Diallo) et des joueurs, souvent formés en France où ils n'ont pas pu passer pro, et ayant réussi à s'imposer outre-Atlantique, via la draft universitaire, comme Bezecourt ou Valot à NY Red Bulls, Croiset à Kansas City, Zahibo à New England Révolution, Dielna à Portland, Brillant à DC United, Colin à Philadelphia ou Marie à San José et Diédié Traoré, le dernier à avoir pris le wagon à LA Galaxy (voir encadré). Ils seront accompagnés cette année par trois autres anciens de L1, ce qui ouvre de nouveaux débouchés aux joueurs français : Florentin Pogba (l'ancien de l'ASSE) a signé à Atlanta, Mathieu Delagne (ex-Montpellier et Troyes) joue à Cincinatti et Romain Métanire (ex-Reims) est à Minnesota United. Pour une diaspora française amenée à avoir de plus en plus d'influence.

    > A suivre : le rêve américain de Diédié Traoré

    > Retrouvez cet article ainsi que toute l'actu des stars du foot, dans Le Foot Magazine, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club