En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    MLS : le rêve américain de Diédié Traoré

    MLS

    Etranger

    MLS

    MLS : le rêve américain de Diédié Traoré

    16 mai 2019

    « Je m'entraîne avec Ibra ! »

    De la Seine Saint Denis à la Californie, le jeune défenseur franco-malien de 20 ans a changé de monde en 2018 pour intégrer les Los Angeles Galaxy et côtoyer son idole, celui qu'il supportait au Parc, Zlatan Ibrahimovic.

    A 20 ans, quand toutes les portes des centres de formation de France se ferment, mais que vous rêvez encore à une carrière professionnelle, le pays de l'Oncle Sam est une destination de plus en plus prisée. Parce qu'il n'avait rien à perdre de tenter sa chance, Diédié Traoré a traversé l'Atlantique pour faire des essais avec les U19 du Los Angeles Galaxy, une des 24 franchises US, l'une des plus prestigieuses aussi. Après des passages par Le Mans, Metz, Sannois Saint Gratien et même un club lituanien, le FC Utenis, après avoir cru décrocher la timbale à Bordeaux ou à Malaga, qui n'étaient pas restés insensibles à son profil de latéral gauche offensif, le natif de Bondy a suivi les conseils de son cousin, résidant sur Los Angeles, pour passer des tests. Concluants. « Lorsque mon cousin m'a parlé de ce projet, j'ai dit pourquoi pas et j'étais excité de pouvoir faire des tests ici, même si ce n'était qu'avec l'Académie. En même temps, je me posais beaucoup de questions car je n'avais aucune idée de ce qui m'attendait... » Après avoir évolué avec la réserve coachée par l'ancien joueur français de l'OL et du TFC, Laurent Courtois, il a été rapidement obligé de prendre un agent spécialisé dans le foot US, Jérôme Meary, pour signer, le 6 mars dernier, son premier contrat pro.

    « Etre bon pour attirer des clubs européens »

    Et de réaliser un rêve de gosse, jouer avec des joueurs qu'il regardait à la télé ! « A l'entraînement déjà, le niveau est élevé et les exigences importantes. On sent le professionnalisme, surtout chez Ibra qui est très sympa dans la vie, qui aime rigoler et chambrer, pas du tout hautain comme certains le croient, mais qui se transforme en compétiteur dès qu'il est sur le terrain. Quand il travaille, il est à fond. » Proche de l'autre Français du groupe, Romain Alessandrini, qui l'a pris sous son aile et l'aide au quotidien à s'intégrer, Diédié espère profiter de cette première saison pour acquérir un maximum de temps de jeu. « Entre la réserve, l'académie et la MLS, le fossé est large, mais tout est bon à prendre pour moi, pour montrer que je peux jouer à ce niveau. Avec l'ambition suprême, si je joue et que je suis bon, d'attirer des clubs européens. » Le jeune francilien a tapé dans l'oeil du nouveau coach, argentin, Guillermo Barros Shelotto, ancien de Boca Juniors, à la tête d'un staff pléthorique d'une vingtaine de personnes. Une autre grande découverte pour Diédié dont le moindre pas est scruté et analysé par un des nombreux assistants coachs. « Depuis toujours, on ne m'a rien donné. J'ai toujours dû m'arracher pour continuer à croire en mes rêves. Et ça continue. Je suis prêt à me battre encore maintenant que je commence à recueillir les fruits de mon travail. Je sais d'où je viens, d'un quartier difficile de Paris, et depuis la Californie, je pense tout le temps à ma famille, mes potes, tous ceux qui croient en moi. »

    > Retrouvez cet article ainsi que toute l'actu des stars du foot, dans Le Foot Magazine, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club