En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Polémique, duels au couteau... la dernière journée des qualifications sous tension

    CAN 2019

    Etranger

    CAN 2019

    Polémique, duels au couteau... la dernière journée des qualifications sous tension

    20 mars 2019

    Encore 10 billets pour la phase finale en jeu

    La dernière journée des qualifications pour la CAN qui se tiendra en Egypte (remplaçant du Cameroun), du 21 juin au 19 juillet s’annonce particulièrement disputée. En effet, sur les 24 places disponibles (une grande première), 10 sont encore à attribuer, dont certaines seront issues de confrontations directes entre prétendants.

    Le suspens commence dans le groupe B ou le Cameroun et les Comores s’affrontent dans un duel sur fond de polémique. Initialement organisateur de la compétition, le Cameroun était qualifié d’office, mais participait quand même, à titre « amical » aux qualifications. En décembre, le retrait de l’organisation au Cameroun a donc replacé l’équipe de Choupo-Moting, 2ème de son groupe devant les Comores, dans la course à la qualification. Sauf que les Comores réclament l’exclusion du Cameroun, conformément au règlement qui prévoit qu’une nation qui s’est fait enlever la CAN soit écartée de cette dernière. Un règlement sujet toutefois à interprétation et surtout, qui date d’une époque ou la nation qualifiée d’office ne participait pas aux éliminatoires… 2ème avec 3 points d’avance, le Cameroun reçoit les Comores dans un match décisif (samedi 23 mars à 15h TU). Au match aller, les deux équipes ont fait 1-1, donc, si les Comores l’emportent à Yaoundé, ils n’auront pas besoin du Tribunal Arbitral du Sport (où le dossier reste toutefois bloqué pour l’instant, faute de paiement des frais de justice) pour prendre la place du Cameroun. Un match nul en revanche enverra Choupo et ses copains en Egypte. En attendant une éventuelle décision contraire du TAS.

    Burundi - Gabon, Libye - Afrique du Sud et Bénin-Togo, trois finales

    Dans le groupe C, derrière le Mali, le vainqueur du match entre le Burundi et le Gabon (samedi 23 à 13h TU) gagnera le deuxième billet pour la CAN (un match nul suffit au Burundi). Même chose dans le groupe D entre le Bénin et le Togo (dimanche 24 mars à 15h TU). Là encore, l'équipe qui reçoit (le Bénin) a l'avantage de pouvoir se contenter d'un mùatch nul.

    Dans le groupe E, si le Nigéria a déjà son billet en poche, la Libye et l’Afrique du Sud vont se livrer à un affrontement décisif. La bonne nouvelle pour les sud-africains, c’est que les Lybiens sont obligés de jouer leur match loin de chez eux. Ce sera à Sfax, en Tunisie. Mais un nul leur suffira pour se qualifier.

    Le groupe G est le plus indécis. Aucune des 4 équipes n’est qualifiée ou éliminée avant cette dernière journée. Même si le Zimbabwe, qui occupe la tête du classement (avec 8 points) n’aura besoin que d’un nul face au Congo pour se qualifier (dimanche 24 mars pour les deux matchs). Dans l’autre match, le Libéria se déplace en République Démocratique du Congo avec un point d’avance et pourrait se qualifier avec un simple match nul.

    Dans le groupe I, derrière la Mauritanie, l’Angola et le Burkina Faso se disputent le deuxième billet pour l’Egypte. L’angola va au Bostwana, bon dernier, pendant que le Burkina Faso reçoit la Mauritanie. L'Angola a deux points d'avance sur le Burkina Faso, mais en cas de défaite au Bostwana et d'une victoire du Burkina face à la Mauritanie, les Angolais seront privés de CAN.

    Le suspens est aussi terrible dans le groupe K. Si la Zambie est éliminée, les trois autres équipes ont encore toutes leurs chances. La Guinée Bissau (8 pts +1), comme la Namibie, devancent d’un petit point le Mozambique. Dans ce groupe, on sort déjà la calculette. Alors que la Guinée Bissau reçoit le Mozambique et que la Namibie joue en Zambie, les deux premiers du classement n’ont besoin que d’un match nul pour se qualifier. Mais une défaite peut les éliminer.

    Dans le groupe L, archi dominé par l’Ouganda, les trois autres équipes peuvent encore se qualifier. Le Lesotho (5pts), la Tanzanie (5 pts) et le Cap Vert (4 pts) jouent leur place sur ce dernier match. Face au Lesotho à domicile, le Cap Vert est le mieux placé pour passer, mais un simple match nul du Lesotho peut lui permettre de décrocher le graal. Pendant ce temps là, la Tanzanie va se frotter à l’Ouganda en espérant que leur adversaire, qualification en poche, se relâche. Si la Tanzanie gagne, le match Cap-Vert - Lesotho va obligatoirement éliminer une des deux équipes.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club