En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Tottenham-Arsenal, le choc des second couteaux

    PREMIER LEAGUE

    Etranger

    PREMIER LEAGUE

    Tottenham-Arsenal, le choc des second couteaux

    2 mars 2019

    > Tottenham - Arsenal (13h30)

    Après avoir vu Manchester United revenir dans la lutte pour la 4ème place, Unaï Emery veut profiter de la défaite des Spurs à Chelsea hier pour mettre la pression en allant gagner à Wembley samedi (29ème journée, 13h30). Mais attention, en cas de défaite, les Gunners pourraient le payer cher...

    Tient, revoilà Arsenal… Après avoir traversés une période compliquée et subis le retour en force de Manchester United, les Gunners vont beaucoup mieux. Qualifiés facilement pour les huitièmes de finale de l’Europa League malgré le faux pas à l’aller contre Bate Borisov (victoire 3-0 lors du match retour sans trembler), les Londoniens ont aussi enchainé trois victoires de suite (2 en Premier League où ils restent sur 3 victoires au cours des 4 derniers matchs, une en C3). Alors que l’on prévoyait une deuxième saison sans Ligue des Champions pour l’équipe d’Unaï Emery (en Angleterre, les quatre premiers du championnat sont qualifiés pour la C1, le 4ème devant passer par les barrages), c’est maintenant la 3ème place que vise l’ancien entraineur du PSG. La victoire des Gunners face à Bournemouth hier, couplée à la défaite de Tottenham à Chelsea offre en effet la possibilité aux Gunners de revenir à un petit point des Spurs. A condition de remporter le derby du nord de Londres samedi à Wembley. « C’est une grosse motivation pour nous avant ce match », explique Emery qui ira à Wembley avec beaucoup d’ambition. « Même si nous aurons sans doute d’autres occasions comme celle de samedi, c’est une opportunité pour nous ». L’entraîneur d’Arsenal reconnaît toutefois la difficulté de la tâche qui attend son équipe. « Pour l’instant, ils sont toujours devant nous au classement et ce sera difficile d’aller gagner là-bas, mais c’est un bon test ».

    Tension chez les Spurs

    En revanche, en cas de défaite, Arsenal pourrait perdre gros. Non seulement Tottenham prendrait l’air avec 7 points d’avance, mais Uinted (1 point derrière les Gunners) et Chelsea (3 points derrière) qui affrontent tous les deux des équipes de bas de tableau, pourraient en profiter.

    Mais un mauvais résultats des Spurs pourrait laisser des traces. En effet, ce choc de la Premier League intervient à un moment où un certain malaise s’installe autour de l’équipe d’Hugo Lloris. Les derniers évènements (la défaite  face à Chelsea passe mal) ont mis Pochettino sur les nerfs. Après avoir fustigé ses joueurs dans la semaine, l’entraîneur espagnol a mis la pression sur son président en laissant entendre qu’il quitterait le club si il n’avait pas plus de moyens pour décrocher un titre qui fuit les Spurs depuis près de 60 ans (58 exactement). En fait, Pochettino refuse la pression mise sur son équipe pour obtenir des résultats, alors qu’il estime ne pas avoir « les mêmes outils » que les top clubs anglais. Rappelons que l’été dernier comme cet hiver, Tottenham a été très sage sur le marché des transferts, contrairement à Liverpool, City, United, Chelsea ou Arsenal qui se sont considérablement rennforcés.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club