En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    A Londres, sur la route de l'histoire...

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Féminines

    LIGUE DES CHAMPIONS

    A Londres, sur la route de l'histoire...

    28 avr. 2019

    > Chelsea - Lyon (15h)

    Après leur victoire 2-1 à l'aller, les Lyonnaises veulent confirmer lors du match retour et faire un pas de plus vers un 4ème titre de suite et continuer de rêver à un deuxième triplé après celui de 2017...

    Cette après-midi, sur le petit stade de Kingsmeadow dans la proche banlieue de Londres, l’Olympique Lyonnais va tenter de se qualifier pour la 7ème finale de Ligue des Champions de son histoire, et surtout se donner la possibilité d'enchainer avec un 4ème titre de suite, ce qui n’a encore jamais été réalisé, que ce soit chez les filles où chez les garçons.

    Déjà championnes (officieusement depuis la claque infligée au PSG il y a 8 jours, officiellement depuis leur victoire sur Dijon mercredi), les Fenottes (surnom donné aux Lyonnaises) visent même un deuxième triplé (Championnat, Coupe de France et Ligue des Champions), après celui réussi en 2017.

    Avant d’espérer battre les modestes lilloises en finale de la Coupe de France (mercredi 8 mai), Wendie Renard et ses coéquipières ont une première mission cette après-midi : résister à un potentiel retour de Chelsea, battu 2-1 au Groupama Stadium la semaine dernière.

    « On reste confiants, mais on sait qu’il faudra faire beaucoup pour se qualifier », expliquait Reynald Pédros qui s’attend à une opposition musclée. « A un match de la finale, on ne peut pas se relâcher », insiste le coach de l’OL qui pourrait devenir le 5ème entraineur à remporter 2 trophées en cas de victoire finale, après les anciens coachs de l’OL, Gérard Prêcheur et Patricle Lair, mais aussi les Allemand Ralf Kellerman et Bern Schröder.

    Mais on n’en est pas encore là. Pédros a défini les clés de la qualification cette après-midi. « Il n’y aura pas de révolution tactique par rapport au match aller », a prévenu l’ancien joueur du FC Nantes (et de l’OL). « On doit simplement faire quelques petits réglages et notamment revoir notre attitude défensive. Si on fait ça, il y a de grandes chances qu’on se qualifie ».

    > L’autre demi-finale opposera le FC Barcelone (avec la Française Kheira Hamraoui) au Bayern Munich. Les Espagnoles se sont imposées 1-0 à l’aller en Bavière. La finale aura lieu le samedi 18 mai à Budapest (Groupama Aréna).


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club