En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Corinne Diacre : « On n’a pas encore atteint notre objectif »

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Corinne Diacre : « On n’a pas encore atteint notre objectif »

    24 juin 2019

    Après la victoire contre le Brésil, la séletionneur reste très mesurée

    Après le succès des Bleues arraché en prolongation, Corinne Diacre continue de rester mesurée. Pour la sélectionneur, à la personnalité énigmatique, pas question de s’enflammer, même si intérieurement, la satisfaction est immense. Surtout après avoir fait des changements importants au coup d’envoi du match contre le Brésil.

    Pensez-vous que cette victoire peut être fondatrice ?
    (Pas convaincue). On a fait ce qu’il fallait ce soir en allant chercher cette victoire dans la difficulté, mais les matchs se suivent et ne se ressemblent pas…

    Vous êtes satisfaite de vos changements, notamment tactiquement ?
    Ecoutez mes changements, c'est moi qui fais les choix, donc je les ai trouvés bons. De toute façon à partir du moment où on gagne, j'ai toujours raison.

    La première période des Bleues a été poussive, voir catastrophique…
    Elle a été difficile, j'avais un groupe très tendu. Effectivement on n'a pas aligné trois passes, c'est ce que je leur ai dit à la mi-temps. J’ai dit aux joueuses de se libérer, de jouer simplement. Elles se mettaient une telle pression qu’elles en oubliaient les fondamentaux. Je leur ai demandé d'être simplement un petit plus patientes, et d'être plus efficaces aussi. Quand on ne les met pas au fond, c'est toujours plus difficile. On avait besoin de plus de maîtrise.

    « Les filles ont été bien, elles sont allées arracher la qualification. Maintenant je me dois de rester mesurée »

    Vous semblez avoir vécu ce match, et le but de votre capitaine en fin de match avec beaucoup de recul… Quelle a été votre émotion quand Henry marque ?
    Que voulez-vous que je vous dise, je suis contente d'avoir gagné, mais on n'a pas encore atteint notre objectif. On a franchi une étape. Je préfère rester mesurée, en sachant qu'il reste encore du temps. On aurait pu encore s'en prendre un derrière (ndlr : le but d’Henry, à la 107ème) et aller aux tirs au but. Il faut que je fasse preuve de mesure. Je suis bien armée. Même si ça ne voit pas, je peux vous dire qu'intérieurement je suis satisfaite. Il ne faut pas croire qu'on va gagner les matches très facilement tout le temps. Les filles ont été bien, elles sont allées arracher la qualification. Maintenant je me dois de rester mesurée.

    Qu'avez-vous pensé de l'animation défensive ?
    On était un petit peu loin les unes des autres, pas au mieux ce soir. Individuellement, je ne peux pas dire que je reconnais complètement mon équipe ce soir. Mais on a fait ce qu'il fallait au point de vue défensif, collectif. Ce n'était pas exceptionnel, mais on a pu aller chercher cette victoire.

    Pensez-vous continuer en 4-4-2 pour la suite de la compétition ?
    C'est difficile d'analyser ce match à chaud. Je préfère attendre de le revoir. C'est une éventualité, je sais que je peux le faire, que j'ai les joueuses pour jouer dans ce système-là. Il faut aussi s'adapter à l'adversaire, tout va dépendre de notre prochain adversaire. J'essaierai de prendre les bonnes décisions.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club