En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Corinne Diacre s'est-elle grillée ?

    EQUIPE DE FRANCE

    Féminines

    EQUIPE DE FRANCE

    Corinne Diacre s'est-elle grillée ?

    10 juil. 2019

    Polémique

    En ne se remettant pas en question, mais au contraire en s'en prenant à ses joueuses (dont Eugénie Le Sommer), la sélectionneure des Bleues interroge : fallait-il la prolonger après l'échec sportif de la Coupe du Monde ?

    Noël Le Graët a-t-il fait une grossière erreur en confirmant Corinne Diacre à son poste au lendemain de la défaite contre les Etats-Unis ?

    Alors que le mondial des Bleues restera très contrasté, même si les Américaines semblaient être un obstacle infranchissable, la sélectionneure de l’Equipe de France continue de décevoir (ou au moins surprendre) dans sa communication.

    Déjà très énigmatique pendant le mondial (notamment au sujet de « l’affaire Valérie Gauvin »), elle vient de s’en prendre publiquement à ses joueuses, semblant leur mettre la responsabilité de l’échec sur le dos.

    « Elle est sortie du cadre » a notamment souligné Jean-Michel Aulas après avoir entendu Diacre s’en prendre aux joueuses en général (accusées de ne pas avoir été au niveau) et à Le Sommer en particulier (l’accusant ouvertement de ne pas avoir respecté les consignes). C’est un peu comme si Deschamps, en 2014 après l’élimination des Français par les futurs champions du monde en quart de finale, s’en était pris ouvertement à Varane, coupable sur le but d’Hummels…

    Pédros et Aulas agacés

    La sélectionneure qui continue de dire qu’elle « n’a aucun regrets », soit en clair qu’elle a tout bien fait, a également été remise à sa place par Reynald Pédros. Alors qu’elle estime que si Le Sommer n’a pas été placée dans l’axe, c’est parce que ce n’est pas son poste, expliquant que, quand ce fut le cas à Lyon, ce ne fut pas très concluant (« quand elle joue dans l’axe avec son club ce n’est pas là où elle a été la plus performante »), l’ancien entraineur de l’OL lui a répondu par un tweet direct : « Quand Eugenie a joué en pointe à Lyon la saison dernière elle a aussi été très performante. Bonne journée à tous et bonne vacances ».

    Une attitude et une polémique qui dérange forcément, trois mois avant les grandes retrouvailles des Bleues pour affronter le Kazakhstan, le 8 octobre prochain dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2021. Les dossiers Le Sommer, mais aussi Renard (avec qui la sélectionneure n’entretient pas les meilleurs rapports) ou Katoto (reviendra-t-elle ou sera-t-elle la Benzema de Diacre, victoire au mondial en moins) vont refaire surface. Entre autres…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club