En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Diacre : « objectif première place »

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Diacre : « objectif première place »

    11 juin 2019

    > France - Norvège (mercredi 21h)

    Si on se fie à Corinne Diacre, c’est le même onze de départ que face à la Corée du Sud qui sera aligné demain contre la Norvège. En conférence de presse en début d’après-midi, la sélectionneuse a confirmé les présences de Renard et Le Sommer et affiché la détermination des Bleues. Les points principaux abordés par Corinne Diacre.

    L’état d’esprit des Bleues après la belle victoire contre la Corée et avant de jouer la Norvège

    «Nous sommes concentrés sur l’objectif. Je n'ai pas eu besoin de les rappeler à l'ordre. J'ai un bon groupe. Sans se parler, on arrive à se comprendre. On était attendu contre la Corée et on a répondu présent. On a fait un bon premier match, mais maintenant on est déjà focalisé sur le prochain. Nous n'avons pas plus de pression qu'avant le premier match... Notre objectif est de battre la Norvège pour viser la première place du groupe.»

    Wendie Renard et Eugénie Le Sommer aptes pour la Norvège, un onze inchangé

    « Wendie Renard et Eugénie Le Sommer avaient été ménagées (à l'entraînement lundi). Eugénie avait déjà eu un petit problème physique avant le début de la compétition, mais que ce soit elle ou Wendie, elles seront présentes à l'entraînement cet après-midi (…) Le onze de départ contre la Corée m'a donné satisfaction, donc logiquement on devrait repartir avec le même onze.»

     

    « On a plusieurs manières de jouer »

    Comment battre la Norvège ?

    «L'idée, c'est d'alterner jeu dans l'axe et sur les côtés quand on peut le faire. Face à la Corée du Sud, nous avons eu plus de possibilités de passer sur les côtés et les filles se sont très bien adaptées. Il faut prendre la meilleure option selon ce que propose l'équipe adverse. On a plusieurs manières de jouer.»

    Les coups de pied arrêtés, un vrai atout…

    «On les a travaillés. Sans travail, c'est impossible de le faire. Les filles se sont bien adaptées. On peut proposer des choses aux joueuses mais il faut toujours s'adapter. On l'a vu contre la Corée du Sud, avec deux buts marqués et un but refusé. Maintenant cela ne veut pas dire qu'on se repose uniquement sur ça.»

    L'engouement autour des Bleues pour le deuxième match*

    «Certaines personnes étaient dans l'attente de voir ce que l'on pouvait faire dans ce match d'ouverture. On était attendu, on le sait. On n'a pas raté cette première marche, il en reste encore six. C'est bien même si certains se réveillent tardivement, l'idée c'est de se réveiller.»

    *C’est seulement au lendemain du match contre la Corée du Sud que les dernières places pour France-Norvège se sont vendues.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club