En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Diacre, un retour sous tension

    EQUIPE DE FRANCE

    Féminines

    EQUIPE DE FRANCE

    Diacre, un retour sous tension

    22 août 2019

    La patronne des Bleues contestée

    Deux mois quasiment jour pour jour après l’élimination des bleues en quart de finale de la Coupe du Monde, suivie de quelques sous-entendus acerbes (voir même des commentaires, comme sur les performances d’Eugénie Le Sommer), Corinne diacre revient sur le devant de la scène aujourd’hui à 11h30.

    La sélectionneuse de l’Equipe de France, confirmée à son poste par Noël Le Graët dans la foulée de la défaite face aux futures championnes du Monde, va livrer sa première liste en vue du match amical contre l’Espagne, le 31 août prochain.

    On peut s’interroger sur les traces qu’aura laissé la campagne de la Coupe du Monde au sein du football féminin. Non pas d’un point de vue populaire, mais en interne. En effet, depuis le Mondial, les choix de Diacre ainsi que sa communication, ont été pointés du doigt par les représentants des deux plus gros clubs français. Notamment Jean-Michel Aulas, dont le club fournit la base de la sélection avec environ un tiers des sélectionnées. Le président de l’OL a notamment épinglé Corinne Diacre après sa sortie sur Eugénie Lesommer à qui elle reprochait publiquement de ne pas avoir respecté les consignes. Aulas estimait que Diacre était « sortie du cadre ». Un accroc de plus qui n’a pas échappé au patron du plus grand club européen (4 Ligue des Champions de suite) qui avait déjà regretté que Diacre enlève le brassard à Wendie Renard lors de sa prise de fonction.

    Mais JMA n’est pas le seul à avoir des choses à reprocher à la patronne des Bleues. Alors que Reynald Pédros (qui a quitté son poste d’entraîneur de Lyon) n’avait pas manqué de contredire Diacre en affirmant que Lesommer « avait fait de très bons matchs dans l’axe à Lyon », c’est Olivier Echouafni qui est monté au créneau. « Je ne comprends toujours pas pourquoi Katoto n’a pas été sélectionnée » a lâché l’entraîneur du PSG quelques jours après le mondial. Ambiance, ambiance… Alors que la liste des 23 « post mondial » est attendue avec impatience, elle pourrait donner quelques vérités. Renard qui veut continuer mais que Diacre semblait vouloir pousser vers la sortie sera-t-elle là ? katoto que Diacre ne semble pas apprécier beaucoup plus que Deschamps n’apprécie Benzema, fera-t-elle son retour ? Thiney et Bussaglia, qui pour certains n’avaient pas leur place dans le onze de départ, seront-elles rappelées ?

    C’est en tout cas dans un climat pas complètement serein que se déroule l’annonce de cette première liste. Comme le match du 31 août contre l’Espagne, qui a montré de bonnes choses pendant le mondial, va vite devenir un premier test important sur le potentiel collectif des Bleues avant le début des éliminatoires pour l'Euro 2021, clairement devenu un objectif pour les Françaises...

     

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club