En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    France-Thaïlande, Diani marque des points

    Coupe du monde féminine

    Féminines

    Coupe du monde féminine

    France-Thaïlande, Diani marque des points

    25 mai 2019

    L'analyse de Corinne Diacre

    Apparues fatiguées et parfois en manque de concentration (avec ces 2 pénaltys manqués), les Bleues ont battu la Thaïlande 3-0. Satisfaite du résultat, Corinne Diacre a souligné la « très belle » rentrée de la Parisienne Kadidiatou Dani (photo).

    C’est une Corinne Diacre plutôt satisfaite du comportement de ses joueuses qui s’est présentée devant la presse après la facile victoire (3-0) face à la Thaïlande, marquant le début du sprint final vers la Coupe du Monde de la plus belle des manières. « Je retiens le résultat, c'est toujours bon de gagner un match international, même si c'est vrai que la première période a été poussive, a commenté la sélectionneur des Bleues. Il ne faut pas être trop dur avec la Thaïlande (ndlr : présentée par les médias comme une équipe très faible), il ne faut jamais manquer de respect aux adversaires. Elles ont prouvé sur la première période qu'en étant solides défensivement, elles pouvaient réaliser avec des nations supérieures à elles. Mais tant que ce premier but n'est pas marqué, c'est difficile. À partir du moment où on a marqué, c'est sûr que c'était beaucoup plus facile ».

    Dans cette première sortie depuis le début de la préparation, le 8 mai dernier, Corinne Diacre a apprécié l’investissement de ses joueuses, sans vouloir faire de bilan individuel. « Personne n'a marqué des points et personne n'en a perdu. Je connais la valeur de mes joueuses, je sais ce qu'elles peuvent apporter au groupe, explique la technicienne. Par contre ça va m'imposer quelques réflexions effectivement… »

    Diani marque des buts... et des points

    Il y a encore quelques jours, Diacre évoquait « 14 titulaires potentielles », aujourd’hui, il y a en peut-être davantage, avec un bon point pour les filles entrées en cours de jeu à l’image de Diani, auteur d’un doublé… « Toutes les filles qui sont entrées en jeu ont apporté quelque chose, souligne-t-elle. Il est vrai que Diani a fait une très belle rentrée… J'ai plusieurs cordes à mon arc, plusieurs onze possibles. Il faut qu'on attende encore un peu, le match contre la Chine, quinze jours de travail, on ne va pas se précipiter. Il y a des choses qui n'ont pas été faites ce soir, mais c'est plus facile de rentrer dans un match comme celui-là que de le débuter. Je leur avais mis un objectif de travail très élevé, et quand on veut bien faire, en général on passe à côté ».

    Prochain rendez-vous le 31 mai contre la Chine à Créteil (21h), avec cette fois un onze qui se rapprochera de celui qui va débuter la compétition, le 7 juin contre la Corée du Sud.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club