En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Katoto, la Mbappé au féminin

    Paris-SG

    Féminines

    Paris-SG

    Katoto, la Mbappé au féminin

    30 déc. 2018

    Elle joue au PSG, elle a 20 ans, va vite et domine le classement des buteuses...

    Huit ans après son arrivée en catégorie de jeunes, Marie-Antoinette Katoto a offert en mai dernier au PSG son premier trophée sous l’ère qatari. A 20 ans, un avenir doré s’annonce pour elle.

    Elle a 20 ans, elle est attaquante, elle n’a pas gagné la Coupe du monde, mais elle est de plus en plus importante dans le système du PSG. Le profil de Marie-Antoinette Katoto est très proche de celui de Kylian Mbappé. Mais contrairement à l’attaquant de l’équipe de France qui est passé par Monaco, elle n’a jamais quitté l’Ile de France et a rejoint le PSG à l’âge de 12 ans en provenance de Colombes. Championne d’Europe des moins de 19 ans et championne de France des U19 en 2016, l’attaquante du PSG avait été décisive dans le titre européen de la France en terminant meilleure buteuse de la compétition avec six buts. Des statistiques et un début de carrière qui ne doivent pas faire regretter à ses entraîneurs de l’avoir placée devant alors qu’à Colombes elle était défenseure : « à cet Euro U19, elle a été très impressionnante. Elle est réservée dans la vie et très calme quand elle se présente devant une gardienne, c’est ce qui fait sa force » explique Eve Perisset, sa coéquipière. Sa progression a ensuite été freinée par des blessures jusqu’à la saison dernière où elle a pu montrer tout son potentiel.

    Elle fait mieux que le Ballon d'or féminin !

    En fin de saison, Marie-Antoinette Katoto a offert le premier titre au PSG Féminin sous l’ère qatari. Un but historique donc pour le club, mais qui restera aussi dans les annales par sa beauté avec un coup du sombrero suivi d’une volée victorieuse. La performance a été rehaussée par le fait qu’elle a été réalisée devant l’Olympique Lyonnais, un club qui trustent les trophées.

    Avec 21 buts inscrits et un titre de meilleur espoir de la saison, l’attaquante du PSG a réalisé sa meilleure saison au-delà de ce but décisif en finale de la Coupe de France : « c’est une bonne attaquante qui a le sens du but. Elle est adroite, elle fait aussi son travail défensif. Elle est rapide, se déplace bien, c’est une attaquante qui est vraiment complète. On peut aussi l’utiliser dos au jeu » ajoute Eve Perisset. Cette saison Marie-Antoinette Katoto a dû digérer la déception de la Coupe du monde U20. C’est une compétition qui lui tenait d’autant plus à cœur qu’elle avait lieu en France. Moyenne tout au long de la compétition, on sentait qu’elle avait du mal à se libérer de la pression. Elle a raté un penalty en demi-finale face à l’Espagne, la France a été éliminée 1-0 et elle était apparue très affectée à la fin du match. Cet échec avait retardé son arrivée en équipe de France puisqu’en conférence de presse Corinne Diacre avait reconnu que son tournoi moyen avait montré qu’elle n’était pas tout à fait prête. En accord avec Olivier Echouafni, la sélectionneure a décidé de la laisser à la disposition du PSG pour le début de saison. Une décision payante puisque Katoto a réalisé un gros début de saison. Elle a été logiquement appelée en équipe de France et elle a fait ses débuts en novembre dernier face au Brésil. Marie-Antoinette Katoto arrive à temps pour prendre le bon wagon de la Coupe du monde féminine 2019, mais une convocation pour le tournoi mondial passe par une grosse saison avec le PSG. C’est bien parti. Avec 12 buts, la jeune parisienne domine le classement des buteuses devant la Lyonnaise Ada Hegerberg, sacrée début décembre meilleure joueuse du monde (10 buts). On ne voit pas pourquoi Corine Diacre déciderait de s’en passer…

    > Retrouvez cet article et toute l’actualité du PSG (masculin et féminin) dans Le Foot Paris, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club