En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le jeu dangereux de Corinne Diacre...

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Le jeu dangereux de Corinne Diacre...

    12 juin 2019

    > France - Norvège (21h)

    Vendredi dernier sur le coup de 23 heures, Corinne Diacre s’est présentée en conférence de presse avec le sentiment du devoir parfaitement accompli. Vainqueurs 4-0 de la Corée du Sud pour leur entrée dans la Coupe du Monde, les Françaises avaient répondu présent. La bonne préparation pour cette Coupe du Monde, sous sa houlette, portait ses fruits et accentuait encore l’engouement exceptionnel du pays pour l’équipe de France féminine.

    Il y avait toutefois une petite ombre au tableau : l’absence de Valérie Gauvin au coup d’envoi. Celle que la sélectionneuse a choisi d’aligner en pointe de l’attaque depuis plusieurs mois, titulaire indiscutable (et indiscutée) lors des cinq derniers matchs de préparation, avait disparu du onze de départ quelques heures avant le voyage pour le Parc, au cours de la causerie. Très vite, la rumeur est devenue une information, confirmée par l’attaquante de Montpellier elle-même (qui faisait son mea-culpa) : il s’agissait d’une punition pour un manquement à la discipline de groupe, symbolisé par des retards aux entrainements.

    Langue de bois ou foutage de gueule ?

    Mais quel ne fut pas l’étonnement des journalistes, quand Corinne Diacre, sûre d’elle, affirmait que l’absence de Gauvin était uniquement due à « un choix tactique ». Selon la sélectionneuse, l’objectif était de « profiter des espaces dans la dos de la défense des Coréennes ». D’où le choix de Diani, joueuse plus rapide aimant prendre les espaces, à la place de Gauvin en pointe. « Mais on ne s’attendait pas à voir les Coréennes jouer si bas, donc ça n’a pas fonctionné », ajoutait Diacre, pour laquelle visiblement l’union sacrée autour des Tricolores et de cette belle Coupe du Monde, donne donc tous les droits. A commencer par celui de se moquer ouvertement de nous, en nous faisant croire qu’elle s’attendait à voir les Coréennes jouer haut, et même pourquoi pas se ruer sur le but français…

    D’ailleurs, les Bleues n’avaient-elles pas joué contre la Thaïlande et la Chine pour préparer ce match ? Et qui occupait la pointe de l’attaque ? Valérie Gauvin…

    L’art de se moquer de nous, qui peut-être va finir pas lasser. Au cœur d’une nouvelle conférence de presse où la sélectionneuse a mélangé l’humour, l’ironie et quelques rares informations, elle a même donné son équipe de départ contre la Norvège. « Comme le match contre la Corée m’a donné satisfaction, cela devrait être la même équipe ». Ce qui voudrait donc dire que cette fois oui, les Norvégiennes vont jouer haut et que les Bleues auront de l’espace devant. Elle ne se moquerait pas encore de nous la patronne des Bleues ?

    La même attaque face à la Norvège, c’est à dire Diani soutenue à gauche par Le Sommer et à droite par Cascarino ? Ce qui voudrait dire qu’après avoir préparé une équipe pour la Coupe du Monde pendant deux ans, avec le choix fort de placer Gauvin en pointe (au détriment de Katoto, meilleure buteuse du championnat, notamment), elle aurait changé ses plans au dernier moment ?

    L’autre hypothèse - à vérifier ce soir vers 20h au moment de l’officialisation de la composition - est que Diacre ne voulait pas s’embarrasser de questions sur un retour possible de Gauvin dans le onze de départ. Quitte à dire n’importe quoi. Et à la presse de l’interpréter sous forme de boutade…

    Alors que tout se passe merveilleusement bien pour les Bleues, l’entrée fracassante des Américaines hier face à la Thaïlande (13-0) devrait lui rappeler que tout peut s’arrêter en quart de finale. Et qu’à ce moment là peut-être sa langue de bois pourrait devenir un langage de mauvais clown…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club