En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le pari gagnant d'Elise Bussaglia

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Le pari gagnant d'Elise Bussaglia

    10 juin 2019

    Elle a quitté le Barça pour Dijon afin d'assurer une place dans les 23 pour la Coupe du Monde !

    Si Elise Bussaglia a choisi de s’engager avec Dijon en janvier dernier, c’est pour une raison bien précise. Son but était d’assurer sa place pour la Coupe du Monde en France. Le pari est réussi.

    Le pari tenté par Bussaglia est réussi. En signant un contrat de 18 mois avec Dijon en janvier 2019, la joueuse a retrouvé du temps de jeu en disputant en qualité de titulaire 8 matchs de D1 pour 2 buts inscrits. Cinq mois après son arrivée en Bourgogne, la milieu de terrain de 35 ans est appelée par Corinne Diacre qui compte sur elle. C’était son objectif : se relancer à Dijon pour disputer la troisième et dernière Coupe du Monde de sa carrière. A l’issue de la compétition, la milieu de terrain poursuivra son aventure dijonnaise pendant encore un an avant de prendre sa retraite footballistique et se concentrer sur sa carrière d’institutrice.

    « Elise arrive avec une expérience exceptionnelle »

    Pour mieux comprendre la valeur de son sacrifice et sa passion poru le foot, il faut nommer son ancien club : avant de rejoindre Dijon, Bussaglia jouait à Barcelone ! Si sa première saison est une vrai réussite  avec 22 matchs de championnat disputés et 3  buts marqués, c’est loin d’être le cas pour l’exercice 2018-2019. En effet, elle n’a disputé qu’un seul match lors de la première partie de saison. Après une carrière bien remplie, qui lui a fait vivre les plus grandes émotions, elles auraient pu rester en Catalogne dans le confort d'un des plus grands clubs du monde (même chez les femmes puisque le Barça vient de disputer la finale de la Ligue des Champions). Mais à seulement quelques mois de la Coupe du Monde, la jeune femme a préféré se relancer dans un club de niveau moins élevé qui lui promettait une place de titulaire.Un club bien loin de ce qu'elle a pu connaître au fil de sa carrière (Dijon termine 8ème de Division 1, à 38 points de l'Olympique Lyonnais).

    Comme l’explique l’entraîneur de Dijon Yannick Chandioux, sa venue est exceptionnelle pour le club, « Elise arrive avec une expérience exceptionnelle. C’est LA joueuse en France qui a enchaîné les dernières grandes compétitions et qui a côtoyé les plus grands clubs français et européens. De par son expérience et sa maturité, elle va nous permettre de franchir un cap. C’est un gros coup pour le club et pour tout le monde ».

    Une carrière dans les plus grands clubs européens

    Bussaglia a en effet une carrière incroyable. Elle est passée par les plus grands clubs français et européens. Après Juvisy de 2004 à 2007, elle débarque à Montpellier où elle remporte 2 Coupes de France. En 2009, elle rejoint le PSG où elle gagne la première Coupe de France du club. Ses performances lui permettent de signer en 2012 dans le meilleur club français et européen, Lyon. Elle y remporte trois Championnats de France mais aucune Ligue des Champions. Elle quitte en 2015 la France pour l’Allemagne et Wolfsbourg avant de justement tenter l’aventure espagnole au Barça deux ans plus tard. Et elle est donc une dijonnaise depuis janvier 2019. A elle maintenant de terminer sa carrière internationale en beauté en remportant la première Coupe du Monde de l’histoire des Bleues.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club