En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le Sommer : « la liste au 20 heures de TF1, c’est un signe… »

    Coupe du monde féminine

    Féminines

    Coupe du monde féminine

    Le Sommer : « la liste au 20 heures de TF1, c’est un signe… »

    30 avr. 2019

    INTERVIEW

    C’est lors du 20 heures de TF1, comme Didier Deschamps, que Corinne Diacre annoncera, jeudi, la liste des 23 pour la Coupe du Monde. Pour Eugénie Le Sommer, c'est un des nombreux signes que désormais filles et garçons sont sur un pied d’égalité…

    Dans un peu plus de 48 heures, Corinne Diacre annoncera, en direct au journal de 20h (sur TF1) la liste des joueuses (y compris de probable réservistes) retenues pour jouer la Coupe du Monde. Dans à peine plus d’un mois (le vendredi 7 juin), les Bleues joueront le match d’ouverture face à la Corée du Sud. Eugénie Le Sommer, l’attaquante de l’OL est des Bleues nous en dit plus sur l’état d’esprit des Tricolores, impatiente d’en découdre.

    Eugénie, la victoire de l'équipe de France masculine l'été dernier vous montre-t-elle la marche à suivre ?

    Oui, bien sûr, ce qu'ils ont pu vivre nous fait rêver. Je n'oublie pas aussi que leur chemin a été semé d'embûches. Je pense qu'on ne les voyait pas gagner la Coupe du monde après leur premier match de poule (France-Australie : 2-1, Ndlr). Ni après le deuxième d'ailleurs (France-Pérou : 1-0) et non plus après le troisième (France-Danemark : 0-0) ! Dans le foot, il n'y a rien d'écrit à l'avance. C'est à nous d'écrire notre histoire.

    Quel est votre état d'esprit à l'approche de ce Mondial ?

    On est conquérantes. On a l'ambition d'aller le plus loin possible. On va se donner au maximum sur le terrain et on verra bien…

    Il semble que la vie de groupe ait eu une part importante dans le succès de la sélection de Didier Deschamps. Comment vit le vestiaire de l'équipe de France féminine depuis la prise de fonction de Corine Diacre ?

    Cela se passe bien. Cela se passait bien avant et elle n'a pas changé ça. Oui c'est important, on a pu le voir l'été dernier avec les garçons. On l'a senti et ils le disent : ils avaient vraiment un groupe soudé et surtout tourné vers le même objectif. Chacun savait pourquoi il était là, peu importe qui jouait ou qui ne jouait pas. C'était toujours dans l'intérêt du groupe, c'est hyper important pour aller loin dans une compétition. Chez nous, pour l'instant, tout se passe bien, j'espère que cela va continuer ainsi et que la compétition ne va rien changer. Je ne le pense pas. Une fois que la liste sera sortie, il n'y aura plus qu'un seul mot d'ordre qui sera l'objectif commun.

    Comme Didier Deschamps, Corine Diacre va annoncer sa liste des 23 Bleues dans le 20 heures de TF1. Est-ce une belle marque de reconnaissance ?

    C'est une bonne chose. Cela montre forcément l'importance que l'équipe de France féminine peut avoir à l'approche de la Coupe du monde. Je trouve bien de la part de TF1 de nous mettre sur un pied d'égalité par rapport aux garçons. Cela montre qu'on a toute notre place dans le milieu du foot. C'est un signe, mais aussi un gros pas qu'on ne peut pas négliger.

    > Retrouvez cet entretien, ainsi que toute l’actualité du sport féminin dans le magazine Sport Femmes, actuellement chez votre marchands de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club