En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pédros : « un combat tactique »

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Féminines

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Pédros : « un combat tactique »

    18 mai 2019

    > Lyon - Barcelone (18h)

    Déjà 5 fois vainqueurs de la Ligue des Champions, les Lyonnaises ont la possibilité d’en ajouter une 6ème en fin d’après midi face au FC Barcelone (la 4ème de suite). L’occasion aussi de réussir le triplé (championnat, coupe et Ligue des Champions) pour la 4ème fois. Entretien avec Reynald Pédros.

    Lyon - Barcelone, quelle affiche digne d’une finale de Ligue des Champions !

    C’est une belle affiche, c’est vrai. Sur le papier ça a de la gueule, mais ça n’augmente pas le plaisir car c’est avant tout une finale de Ligue des Champions. Peu importe le prestige de l’affiche, le nom de l’adversaire, on veut gagner.

    Dans quel état d’esprit êtes vous ?

    On aborde cette rencontre avec beaucoup d’envie. On vient de remporter deux titres, on a envie d’aller chercher celui-là aussi. Une revanche par rapport aux garçons ? Je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit. Ma causerie ne sera pas axée là-dessus, ça n’a rien à voir. On s’occupe de nous, on fait la part des choses : notre objectif, c’est de ramener cette Ligue des Champions au club et c’est la seule chose qui nous trotte dans la tête. 

    Quel est votre regard sur le FC Barcelone, nouvelle place forte du football féminin ?

    C’est une équipe qui développe un football différent de ce que l'on a vu jusque-là. Certaines façons de jouer vous vont mieux que d’autres. L’an dernier, ça nous avait réussi… Le Barça a énormément progressé mais il n’a pas le palmarès d’équipes comme Wolfsburg. Le Barça a le même système de jeu et a quasiment les mêmes joueuses que la saison passée. Kheira (ndlr : Hamraoui passée par Lyon entre 2016 et 2018) leur a fait énormément de bien mais elle ne sera pas là samedi (ndlr : elle est suspendue). C'est une équipe qui a de la qualité sur le plan individuel et qui sait faire le dos rond quand elle est en difficulté. Elle s’est améliorée par rapport à l'année passée.

     

    « On assume notre statut de favori »

    Après Chelsea, qui vous a causé des problèmes, c’est un tout autre style de jeu…

    Le match face aux Espagnols sera complètement différent. Chelsea mettait plus d’impact, plus d’intensité. Le Barça, c’est un jeu fait de redoublement de passes, basé sur la technique. Ça sera plus un combat tactique que physique.

    Lyon reste quand même le grand favori ?

    On est favoris. Dire le contraire, ça serait mentir. On vient de remporter les trois dernières éditions… On assume ce statut, en toute humilité. Ça ne m’offusque pas d’entendre dire que l’on est favoris car ça me paraît logique. Sur une saison, on ne peut pas toujours être au top. Parfois, les choses peuvent lâcher sans que ça ne soit de la suffisance. Mais une finale de Ligue des Champions, c’est le summum, c’est le Graal… Même si la Coupe du Monde approche, ce sera notre dernier match de la saison, les filles vont vouloir tout donner.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club