En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pourquoi une défaite contre la Norvège serait presque un mal pour un bien...

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Pourquoi une défaite contre la Norvège serait presque un mal pour un bien...

    11 juin 2019

    > France - Norvège (mercredi, 21h)

    Tous les supporters des Bleues, qui ne doutent pas de leur qualification ont déjà noté le rendez-vous des quarts de finale contre les Etats-Unis. Si tout se passe normalement pour les deux équipes, elles se retrouveront au Parc des Princes le 28 juin prochain dans un quart de finale de tous les dangers pour l’Equipe de France.

    Championnes du monde en titre, les Américaines ont toujours atteint les demi-finales de la compétition depuis sa création en 1991. Au total : 3 titres, une finale perdue et 3 podiums pour les Etats-Unis qui font figure d’épouvantail, même si la France a réduit l’écart ces dernières années. Certes, les Bleues ont battu les Américaines en février, mais c’était sans Morgan, Rapino ou Floyd, leurs meilleures joueueses.

    En cas de défaite face à la Norvège demain, les Françaises termineraient alors probablement à la deuxième place du groupe A, ce qui les enverrait sur un autre chemin. En effet, en cas de qualification pour les quarts de finale, ce ne sera plus les Etats-Unis qu’elles affronteraient, mais l’Angleterre (à moins que les Anglaises ne chutent face à l’Espagne, le Chili, la Chine, la Nouvelle-Zélande ou l’Espagne). Si les Américaines font un sans faute, le rendez-vous serait alors reporté au 2 juillet pour la première des deux demi-finales, au Groupama Stadium.

    En revanche, terminer deuxième du groupe A obligerait les Bleues à disputer un huitième un peu plus compliqué face au 2ème du groupe C (Brésil, Italie ou Australie), alors qu’une première place leur assurerait un match plus tranquille contre une troisième, issue des groupes B (Chine ou Espagne), E (Nouvelle-Zélande ou Cameroun) ou F (Thaïlande ou Chili).


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club