En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pourquoi Valérie Gauvin n’a pas été titularisée contre la Corée ?

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Pourquoi Valérie Gauvin n’a pas été titularisée contre la Corée ?

    8 juin 2019

    Premier petit couac chez les Bleues...

    Pour le match d’ouverture de leur Coupe du Monde, les Bleues ont fait une entrée fracassante en battant largement une faible Corée du Sud 4 à 0. Si le score et la qualité du jeu ne souffrent d’aucune contestation, un événement a semé le trouble. En effet, à la surprise générale, Valérie Gauvin ne figurait pas hier dans le onze de départ. Entre Gauvin et Diacre, les explications se mélangent. Mais qui dit la vérité ?

    Son absence à la pointe de l’attaque a étonné les amateurs de l’Equipe de France féminine ainsi que les spécialistes. Valérie Gauvin, n’a en effet pas été titularisée par Diacre pour l’important match d’ouverture de la Coupe du Monde féminine. La numéro 9 est pourtant la titulaire de l’équipe à ce poste et ce depuis de nombreux matchs. La décision de la sélectionneuse a été connue de la principale intéressée peu avant de quitter leur hôtel pour se rendre au stade. Gauvin a finalement fait son apparition sur le terrain à la 70ème minute alors que la France menait déjà 3 à 0.

    « C’est de ma faute »

    C’est le journal L’Equipe qui donnait le premier l’explication probable de cette décision. Il s’agirait selon eux d’une sanction à l’encontre de la joueuse pour être arrivée en retard à deux reprises lors des entraînements à Clairefontaine. Théorie qu’a semblé confirmer Valérie Gauvin en zone mixte après le match, « C’est de ma faute , c’est comme ça, je prends sur moi. Mais vous voyez, j’ai le sourire, on a gagné, c’est le plus important ». Et à la question de savoir quelles ont été les paroles de Diacre, « No comment, ça je le garde pour moi. On apprend toujours de ses erreurs, je ferai plus attention la prochaine fois ».

    « C’était un choix tactique »

    On pensait l’affaire close jusqu’à ce que Corinne Diacre prenne la parole à son tour pour livrer une toute autre version, expliquant qu’il s’agissait d’un choix tactique, « Si elle a estimé que c’était à cause de ses retards, ce n’est pas mon cas. C’était un choix tactique. Tout simplement parce qu’on a estimé, avec mon adjoint, qu’il fallait mettre de la vitesse dans l’axe pour déstabiliser cette défense qu’on avait trouvé un peu en difficulté lors de ses derniers matchs. Maintenant, on ne s’attendait pas à avoir un bloc coréen aussi bas d’entrée de jeu, du coup on n’a pas eu la profondeur souhaitée. Je le répète, c’était simplement un choix tactique de ma part ».

    Qui dit donc la vérité ?

    Mais qui doit-on croire entre les deux ? Si les propos de Gauvin peuvent être considérés sans difficulté comme vrais, ceux de la sélectionneuse posent beaucoup plus question. En effet, il était très prévisible que la Corée mette en place une défense compacte et très basse ce qui s’est avéré. Alors pourquoi chercher la profondeur face à une telle équipe ? Peut-être que Corinne Diacre a simplement voulu protéger sa joueuse, en réglant les problèmes en interne plutôt que face caméra...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club