En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Vivianne Miedema (Pays-Bas), le surdouée

    COUPE DU MONDE

    Féminines

    COUPE DU MONDE

    Vivianne Miedema (Pays-Bas), le surdouée

    3 juil. 2019

    > Pays-Bas - Suède (21h)

    A même pas 23 ans, Vivianne Miedema vit un début de carrière époustouflant qui pourrait bien continuer ce soir par une qualification pour la finale de la Coupe du Monde. La joueuse d’Arsenal sera le principal atout (mais pas le seul) des Pays-Bas face aux Suédoises.

    Auteure de 3 buts depuis le début du mondial, la redoutable attaquante des Pays-Bas, Vivianne Miedema symbolise parfaitement la puissance de feu des championnes d’Europe, favorites de la deuxième demi-finale du mondial. En inscrivant un doublé contre le Cameroun au premier tour (ses 59ème et 60ème buts), elle est devenue, à moins de 23 ans (elle les fêtera le 15 juillet) la meilleure buteuse de l’histoire de la sélection.

    Internationale depuis son plus jeune âge (elle a notamment remporté le championnat d’Europe U19 en 2014, inscrivant l’unique but du match en finale), Vivianne Miedema possède déjà un palmarès impressionnant : 2 titres de championne d’Allemagne avec le Bayern (2015 et 2016), un titre avec Arsenal la saison dernière, ainsi que le titre de championne d’Europe avec les Pays-Bas il y a deux ans. A titre individuel, la buteuse des Pays-Bas, meilleure joueuse de l’Euro U19 (2014) a également été la meilleure buteuse de la Ligue des Champions 2016/2017 (avec le Bayern) et vient de décrocher le titre de meilleure joueuse du championnat anglais. C’est dire si les Suédoises se méfient d’elle. « Elle est imprévisible dans la surface, explique la défenseuse suédoise Nilla Fischer. Quand vous pensez qu'elle va tirer, elle pousse son ballon un peu plus loin, ce sera un gros challenge de la contrer. Elle est extrêmement intelligente dans sa façon de se déplacer. Et ses stats parlent pour elle. »

    « On connaît leurs forces, et je suis à peu près sûre qu'elles connaissent également les nôtres »

    Alors que personne n’attendait les Néerlandaises il ya deux ans lors de l’Euro (même si elles jouaient à domicile), cette fois, elles doivent assumer un statut de favorites. «  A l'Euro, personne n'attendait rien de nous et quand on a commencé à gagner, notre pays a commencé à se mettre derrière nous et on a profité de cette vague », explique Miedema qui ressent la pression de tout un pays derrière son équipe. « Aux Pays-Bas, ils ont commencé à dire qu'on allait être championnes du monde, cela nous a mis pas mal de pression ». Une pression parfaitement assumée par la jeune attaquante et ses partenaires qui ne se cache pas. « Les premiers matches, nous n'avons peut-être pas joué notre meilleur football mais nous avons quand même pris neuf points et nous sommes en demies... »

    Ce soir, la n°9 des Oranje sait à quoi s’attendre. « On les connaît bien. On les a jouées il y a deux ans en quarts de finale de l'Euro (2-0). Leur onze de départ n'a pas trop changé non plus. On se souvient de ce match et on sait ce que l'on doit faire (…) On connaît leurs forces, et je suis à peu près sûre qu'elles connaissent également les nôtres. Ce sera donc un match très difficile pour nous ». Oui, mais pas que.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club