En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    A qui vont profiter les absences ?

    Qual. EURO 2020

    Les bleus

    Qual. EURO 2020

    A qui vont profiter les absences ?

    6 sept. 2019

    > France - Albanie (samedi, 20h45)

    Mbappé, Kante et Pogba : c’est sans trois champions du monde, indiscutables titulaires de Deschamps que les Bleus vont affronter l’Albanie et l’Andorre, samedi et mardi. Alors qui est le mieux placé pour en profiter ?

    Kingsley Coman : depuis le début, on sent que c’est le suivant dans la tête de DD derrière Mbappé et Ousmane Dembélé. S’il n’a pas participé à la Coupe du Monde, au profit de Thauvin, c’est parce que son état de santé n’apportait pas assez de garanties (il revenait tout juste d’une grave blessure à la cheville). S’il est à 100% de ses possibilités, le joueur du Bayern est le remplaçant attitré du Parisien et du Barcelonais. Il est même à égalité avec le joueur formé à Rennes…

    Moussa Sissoko : ce n’est un secret pour personne, le joueur de Tottenham est un des chouchous du sélectionneur. Deschamps peu choisir de l’aligner plus bas (à la place de Pogba) ou plus haut (à la place de Mbappé). Mais vu le profil des adversaires, on n’a peu de chances de le voir - si on le voit - dans une position haute.

    Corentin Tolisso : Pendant la Coupe du Monde, il est apparu comme un véritable remplaçant de luxe, répondant toujours présent quand le sélectionneur a fait appel à lui. Mais depuis, le joueur du Bayern a connu une saison quasi blanche en raison d’une opération des ligaments du genou. Pas sûr que Deschamps ne décide de lui faire déjà confiance comme titulaire à la place de Ndombélé.

    Steve Nzonzi : remplaçant quasi attitré de Kanté en Russie, le géant aujourd’hui à Galatasaray reste sur une saison compliquée. Absent du dernier rassemblement, il est revenu pour jouer le rôle de sentinelle qui lui va si bien. Mais Deschamps peut aussi s’en passer en alignant un 4-2-3-1.

    Jonathan Ikoné : et pourquoi pas voir le Lillois aligné d’entrée de jeu dans l’un des deux matchs ? Capable de jouer dans l’axe, mais aussi sur un côté, comme on l’a souvent vu avec les Espoirs, le petit nouveau a des qualités de drible et de percussion qui peuvent être très utiles dans ce type de match.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club