En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Alassane Plea :

    Les bleus

    Alassane Plea : "bousculer la hiérarchie"

    14 nov. 2018

    L'ancien Niçois voit plus loin que cette convocation.

    Ce mercredi après-midi, Alassane Pléa participait à sa première conférence de presse chez les A. l’ancien Niçois sait où il met les pieds, ce qui ne l’empêche pas d’avoir des ambitions.

    Quelles ont été vos premières impressions ?

    C'était un honneur de m'entraîner avec les champions du monde, des joueurs qui jouent dans les meilleurs clubs.

    Quel type d’attaquant êtes-vous ?

    Un attaquant qui arrive à marquer et c’est le plus important. Je peux jouer dans l'axe et sur les côtés même si c'est dans l'axe que je prends le plus de plaisir. En club, je suis repositionné à gauche depuis quelques matches. A Nice, le coach Favre l'avait déjà fait la saison passée.

    Le Mali vous suivait, comment votre choix s'est-il porté sur les Bleus ?

    C'est vrai que le Mali est une partie de moi, c'est le pays de mon père. Après j'ai fait toutes mes classes dans les sélections de jeunes. C'était la suite logique de continuer en équipe de France A.

    Pensez-vous avoir les armes pour revenir régulièrement et bousculer la hiérarchie ?

    J'ai envie de bousculer la hiérarchie, même si je sais qu'il y a de très bons attaquants. À moi d'être bon en club, d'être décisif. Après, j'avoue que je ne m' attendais pas à être appelé maintenant…

    Vous avez discuté avec le sélectionneur ?

    Oui, j'ai eu une discussion avec Didier Deschamps qui m'a souhaité la bienvenue. Il m'a demandé de me lâcher, de démontrer mes qualités, de ne pas avoir de pression. À moi, maintenant, d'être à 120 % sur le peu de temps de jeu que je pourrais avoir.

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que vos débuts à Mönchengladbach se passent plutôt bien…

    C'était mon souhait de rejoindre l'Allemagne. Je suis tombé dans un club familial avec de super coéquipiers, qui m'ont tous mis en confiance. Le coach aussi d'ailleurs. Je me suis rapproché de ma famille aussi, ce qui est très important pour moi. C'est le club parfait pour moi. Et le championnat correspond à mes qualités. En ce qui concerne les matches, le jeu est ouvert, plus qu'en France où les équipes ferment le jeu. C'est ce qui m'a plu.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club