En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Derniers réglages, derniers espoirs avant la liste pour l'Euro

    ESPOIRS

    Les bleus

    ESPOIRS

    Derniers réglages, derniers espoirs avant la liste pour l'Euro

    21 mars 2019

    > Allemagne - France (18h30)

    Face à l'Allemagne en fin d'après-midi et dimanche contre le Danemark, Sylvain Ripoll veut lever ses dernières incertitudes (ou confirmer ses certitudes) avant l'annonce de la liste des 23 pour l'Euro Espoirs. L'ancien coach de Lorient va devoir faire des choix parmi 35 prétendants...

    Ce soir face à l’Allemagne, autre pays qualifié pour l’Euro (du 16 au 30 juin), l’équipe de France espoir entame la dernière ligne droite avant de se plonger dans la compétition, avec l’annonce de la liste des joueurs retenus le 23 mai prochain.

    Alors qu’il lui restera encore deux mois de réflexion après ces deux derniers matchs amicaux (ce soir face à l’Allemagne à Essen et dimanche face au Danemark à Brest), Sylvain Ripoll explique avoir des choix à faire parmi 30 à 35 joueurs. « Ce qui est factuel, c'est qu'il y a un noyau qui se dégage, avec lequel on a travaillé depuis un peu plus de dix-huit mois, commente le sélectionneur des Espoirs qui souhaite tirer des enseignements de ce dernier rassemblement pour établir une liste cohérente et complémentaire. « Maintenant, quand on se pose pour réfléchir, on s'aperçoit qu'il y a trente, trente-cinq joueurs qui peuvent postuler. Aujourd'hui, je n'ai pu en sélectionner que vingt-trois, mais j'attends aussi de ce rassemblement de mars des éléments dont j'ai besoin avant de faire une analyse précise et faire les choix qui m'apparaîtront être les meilleurs pour être le plus performant possible lors du Championnat d'Europe ».

    Une vingtaine de joueurs pour 8 ou 9 places...

    En plus des 23 joueurs dans le groupe aujourd’hui, on peut notamment ajouter les Parisiens Nkunku et Nsoki, le Strasbourgeois Sissoko, le Toulousain Amian (qui a dû déclarer forfait), le joueur de Leipzig Umapecato, le Rennais Del Castillo, le Dijonnais Rosier (blessé), le joueur du Celtic Ntcham, le Niçois Boscagli, ou encore Gnagnon (FC Séville), sans oublier Issa Diop (West Ham) ou Tanguy Ndombélé, retenu par Deschamps mais qui pourrait être le seul joueur du groupe des A à descendre avec les Espoirs en juin prochain.

    Au total, une petite dizaine de places restent encore à attribuer sur la liste des 23. Ripoll compte sur les matchs contre l’Allemagne et le Danemark pour renforcer ses certitudes. « Il y a forcément des choses dont on en a encore besoin pour notre réflexion, pour faire des choix. Mais ce sont des vrais matches de préparation. C'est le dernier rassemblement qu'il nous reste avant l'Euro, donc on est dans une projection, clairement ».

    > Ils sont partants certains

    Paul Bernardoni (Nîmes)

    Moussa Niakhaté (Mayence)

    Nordi Mukiele (RB Leipzig)

    Lucas Tousart (Lyon)

    Houssem Aouar (Lyon)

    Jonathan Bamba (Lille)

    Fodé Ballo-Touré (Monaco)

    Moussa Dembélé (Lyon)

    Allan Saint-Maximin (Nice)

    Abdou Diallo (Dortmund)

    Marcus Coco (Guingamp)

    Jean-Philipe Mateta (Mayence)

    Dayot Upamecano (RB Leipzig)

    Tanguy Ndombélé (Lyon), sous réserve de l’accord entre Deschamps et Ripoll.

    > Ils sont dans les 35 :

    Issa Diop (West Ham)

    Romain Del Castillo (Rennes)

    Ibrahima Sissoko (Strasbourg)

    Christophe Nkunku (PSG)

    Stanlmey Nsoki (PSG)

    Olivier Ntcham (Celtic Glasgow)

    Jeff Reine-Adelaïde (Angers)

    Kelvin Amian (Toulouse)

    Jonathan Ikoné (Lille)

    Olivier Boscagli (Nice)

    Maxime Lopez (OM)


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club